Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘● CRITIQUES DE LIVRES’ Category

La grande histoire du métro parisienCritique de livre. À la fin du XIXe siècle, Paris est confrontée comme toutes les grandes villes du monde industrialisé à des problèmes de circulation majeurs. Après plusieurs autres métropoles, dont Londres, la capitale française opte pour la création d’un réseau de transport en commun ferroviaire, électrique et principalement souterrain, afin d’y remédier. Une grande aventure commence, émaillée de défis techniques, économiques, politiques, urbanistiques, artistiques…

(suite…)

Read Full Post »

Very Food TripCritique de livre. Certains voyageurs font le tour de la planète pour admirer les plus majestueux paysages et visiter de célébrissimes monuments. D’autres font le choix d’arpenter notre bonne vieille Terre en passant de cuisine en cuisine, que celle-ci soit équipée à l’occidentale ou installée à même la terre battue. « Le premier tour du monde du repas chez l’habitant » : c’est le sous-titre de ce livre qui combine récit de voyage et recettes pratiques.

(suite…)

Read Full Post »

Les plus belles fresques de New YorkCritique de livre. New York est un des berceaux du street art, mouvement populaire qui a pris son essor dans les années 1970. C’est aussi une ville dont les musées, banques, tribunaux, gares, bibliothèques, bars, restaurants, hôtels et même un bureau de poste sont décorés de peintures murales réalisées par des artistes professionnels.

(suite…)

Read Full Post »

LE TIGRE ET LE MOUCHERONCritique de livre. À force d’entendre parler des Chinois en général dans les médias, on en oublierait presque qu’il s’agit d’un peuple constitué d’individus qui vivent des situations très différentes les unes des autres, celles-ci étant parfois d’une rare dureté. Correspondant pour le magazine La Vie à Pékin, le journaliste Jordan Pouille le démontre à travers une sélection de reportages qu’il a effectués dans diverses régions – des cartes aident à se repérer.
Son recueil démarre très fort, par le récit de sa rencontre avec un pêcheur de morts qui glane les cadavres flottant sur les eaux du fleuve Jaune, vers Lanzhou, afin de les revendre à leurs familles…

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Qui voyage à travers l’Europe l’a constaté : la bicyclette est de retour dans de plus en plus de villes. Ce livre très documenté nous raconte qu’elle Le retour de la bicycletterevient de loin. Son histoire commence en 1817 avec l’invention en Allemagne de la draisienne. Au fur et à mesure des évolutions techniques, elle prendra la forme qu’on lui connaît aujourd’hui à la fin du XIXe siècle. D’abord produit de luxe, elle devient la petite reine des gens du peuple, tandis que les riches acquièrent des autos. Quand ces dernières sont rendues accessibles à tous, après la Seconde Guerre mondiale, elle est mise au rencard. Seuls les sportifs et les touristes continuent de lui trouver du charme. C’est dans les années 1970 que s’opère le retour de la vengeance du biclou, à la faveur de la prise de conscience des problèmes écologiques.

(suite…)

Read Full Post »

Planète Street ArtCritique de livre. Orner les espaces urbains en réalisant des graffitis ou des compositions élaborées est une pratique très très ancienne. Cependant, en tant que mouvement, le street art a démarré dans les années 1960. Aujourd’hui, rares sont les villes qui échappent au phénomène. Bien que des commandes publiques ou privées rendent à présent pérennes certaines créations, la plupart des œuvres sont réalisées sans autorisation formelle, ce qui rend leur durée de vie relativement courte. Membre de la Royal Geographical Society, le photographe britannique Garry Hunter fait partie de ces passionnés qui n’ont de cesse que d’en conserver la trace.

(suite…)

Read Full Post »

STEPHAN ORTH et ANTJE BLINDA « Désolé, votre hôtel a brûlé ! » (Arthaud)Critique de livre. « Désolé, votre hôtel a brûlé ! » : c’est ce qu’ont pu entendre certains voyageurs de la bouche de leur chauffeur de taxi à leur arrivée à Delhi. Très serviable, celui-ci les mettait en relation par téléphone avec la réception de l’hôtel pour qu’elle indique à ces malchanceux où ils allaient être relogés… au prix fort, à charge pour eux de se faire rembourser ensuite. En fait, à défaut d’hôtel incendié, c’était nos voyageurs qui se faisaient fumer… C’est l’une des arnaques que racontent les journalistes Stephan Orth et Antje Blinda dans cette anthologie d’anecdotes authentiques qu’ils ont recueillies pour Spiegel Online – ils sont également les auteurs de Désolé, nous avons raté la piste.

(suite…)

Read Full Post »

WILLEM « Partout » (Cornélius)Critique de livre. C’est fou ce qu’un dessinateur peut faire avec un feutre noir… Les gens du métier et les connaisseurs le savent bien, mais quand on n’est pas de la partie, on ne peut que rester baba devant des dessins d’une telle qualité. Encore faut-il avoir l’œil pour saisir l’instant décisif comme disait le grand photographe Cartier-Bresson. Willem a ce talent. Les lecteurs de Charlie Hebdo et Libération apprécient ses dessins d’actualité aussi drôles que grinçants qui prennent pour cibles les puissants du monde. Dans cet ouvrage, son trait reste le même mais les personnages qu’il croque n’en sortent pas caricaturés à l’extrême. Ce sont des gens comme les autres dont il a croisé la route au cours de ses nombreux voyages qui font l’objet de ce que l’on pourrait nommer des caricatures réalistes.

(suite…)

Read Full Post »

JEAN-LOUIS ROCCA « Une sociologie de la Chine » (La Découverte)Critique de livre. Les Chinois par ci, les Chinois par là… Les avis définitifs pleuvent de toute part sur ce peuple : il fait peur aux uns, tandis que les autres sont éperdus d’admiration. Au fond, on manque cruellement d’information nous permettant de saisir le fonctionnement d’une société qui rassemble plus de 1,3 milliard d’individus. Ce petit précis est fait pour nous éclairer. Jean-Louis Rocca est un sociologue qui mène en Chine des travaux sur l’émergence des nouvelles classes sociales. Sa synthèse est donc nourrie d’éléments de première main. Il ne cherche pas à tout nous expliquer, préférant se concentrer sur des phénomènes majeurs induits par les changements d’orientation économique à l’œuvre depuis plusieurs décennies.

(suite…)

Read Full Post »

JEAN ROLIN « L’explosion de la durite » (P.O.L.)Critique de livre. La durite est un tuyau en caoutchouc qui fait le lien entre les différentes parties d’un moteur à explosion. Quand cette pièce lâche, on se trouve en rade. C’est ce qui arrive à Jean Rolin, écrivain et reporter à ses heures, sur une route du Congo. Mais qu’est-il venu faire dans cette galère ? Un livre, forcément. L’Explosion de la durite est le récit d’une aventure moderne : l’acheminement d’une automobile de Paris à Kinshasa. Il y a un côté Pieds Nickelés dans cette histoire. Aussi préparé à cette entreprise qu’un pingouin pour la traversée du Sahara, Rolin a au départ l’intention de venir en aide à l’un de ses amis, un ex-colonel de l’armée zaïroise de Mobutu devenu vigile dans un fast-food.

(suite…)

Read Full Post »

BETTY MINDLIN « Carnets sauvages – Chez les Suruí du Rondônia »Critique de livre. La vie de l’anthropologue brésilienne Betty Mindlin se confond avec celle des Amérindiens de la province amazonienne du Rondônia. Depuis son entrée dans une carrière qui l’a menée à fonder l’Institut d’anthropologie et d’environnement, elle a noué des contacts très forts avec plusieurs peuples tels que les Suruí. La lecture de ses carnets rédigés lors de plusieurs séjours entre 1979 et 1983 est des plus passionnantes. D’abord parce qu’elle a l’œil d’une spécialiste qui, même si elle découvre un nouvel univers, est apte à en comprendre les mécanismes d’un point de vue scientifique. Et aussi parce qu’elle n’oublie pas qu’elle est une femme, ainsi qu’une citoyenne consciente des enjeux politiques et économiques qui placent les Suruí, comme les autres tribus amazoniennes, dans une situation périlleuse.

(suite…)

Read Full Post »

FRANÇOISE POMMARET « Le Bhoutan - Au plus secret de l’Himalaya » (Gallimard)Critique de livre. Situé entre le Tibet, au Nord, et l’Inde, au Sud, le Bhoutan est de ces contrées dont on a longtemps ignoré l’existence en Occident. C’est avec beaucoup de difficultés que les Britanniques l’ont pénétré, rencontrant une résistance aussi farouche qu’efficace. Si les étroites plaines tropicales longeant l’Inde ont pu être envahies, les hautes vallées himalayennes qui leur succèdent sont restées imprenables. Supposé pays de cocagne, le mystérieux Bhoutan a alors obsédé de nombreux aventuriers. L’ethnologue Françoise Pommaret connaît très bien les réalités de ce territoire grand comme la Suisse. Dans son livre, richement illustré, elle s’attache à expliquer le fonctionnement d’une société originale.

(suite…)

Read Full Post »

JEAN GUIFFAN « La question d’Irlande »Critique de livre. Cet ouvrage connaît sa cinquième édition en moins de vingt ans ! On comprend pourquoi dès les premières pages. Son auteur réalise en effet l’exploit de nous raconter en un court et captivant volume comment les Britanniques ont colonisé l’Irlande et de quelle manière les Irlandais ont cherché à se dégager de l’étreinte de leurs puissants voisins. La conquête de l’île commence au XIIe siècle. Jamais, pourtant, les Anglais n’arriveront à dompter les gaéliques Irlandais, malgré un cycle infini de guerres, d’insurrections durement réprimées, de spoliations, de ségrégations. Au XVIIe siècle, des protestants anglais et écossais s’implantent au nord-est de l’île en s’opposant aux catholiques.

(suite…)

Read Full Post »

BERNARD GIRAUDEAU « Cher amour »Critique de livre. Et le petit miracle se reproduit. Le comédien et réalisateur Bernard Giraudeau est devenu sur le tard un de ces écrivains qu’on est heureux de retrouver régulièrement en librairie. C’est un ami dont on aime lire le récit des dernières aventures. Chacun de ses ouvrages est un recueil d’histoires vécues par lui-même ou glanées au cours de ses voyages.

La structure de Cher amour rappelle celle du Marin à l’ancre, ouvrage constitué de missives envoyées à un ami immobilisé par la maladie. Dans ce livre, il s’adresse à une belle inconnue, songe fait femme. Le sentiment d’amour traverse l’intégralité des textes.

(suite…)

Read Full Post »

CATHERINE WIHTOL DE WENDEN « Atlas des migrations dans le monde »Critique de livre. Contre vents et marées, courant souvent le risque d’y laisser leur vie, ils sont près de deux cent millions à avoir quitté leur terre natale pour trouver une meilleure situation dans un hypothétique pays d’accueil. Le mouvement s’amplifie d’année en année, explique Catherine Wihtol de Wenden, chercheuse au CNRS, dans cet ouvrage qui synthétise toutes les données sur la question. Plus les pôles de richesse prennent de l’importance, plus ils attirent des candidats à l’exil. Grâce à un ensemble de cartes parlantes, de textes aussi courts que précis, l’auteur permet d’y voir clair au sujet d’un phénomène qui déchaîne les passions.

(suite…)

Read Full Post »

« Géopolitique du tourisme » Revue Hérodote n°127, La DécouverteCritique de livre. Dans ce numéro de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote, douze articles, à la fois savants et accessibles à tous, exposent des situations qui permettent de comprendre quelles sont les incidences du développement du tourisme sur les sociétés et les paysages du monde entier. Un tableau général permet dans un premier temps de faire le constat suivant : plus de 800 millions de personnes pratiquent le tourisme international (chiffre de 2006). Majoritairement issus des classes moyennes des pays développés, ces touristes disposent de temps libre et ont les moyens de se déplacer. Le tourisme est facteur de développement économique et génère des échanges culturels. À qui cela profite-t-il ? Pas forcément aux populations locales. Ce développement présente des limites et des effets pervers, souvent déstabilisateurs. Cependant, ces conséquences varient et revêtent différentes formes selon les pays.

(suite…)

Read Full Post »

Gracianne HASTOY « Squelettes en sucre » SéguierCritique de livre. Le Mexique est une terre bénie pour les amateurs d’histoires corsées. Le fantastique B. Traven, par exemple, en a rassemblé et imaginé de nombreuses dans plusieurs ouvrages. Journaliste et écrivaine française, Gracianne Hastoy prend en quelque sorte le relais de son illustre aîné dans ce recueil de récits glanés auprès de gens du peuple qu’elle a rencontrés dans la province de Oaxaca où elle s’est installée. Le titre de son ouvrage fait référence aux friandises que l’on vend lors de la fête des Morts. Il est bien choisi dans la mesure où, si la mort rode à travers les dix-sept nouvelles du recueil, ces dernières possèdent toutes une touche de fantaisie qui les rend délicieuses à lire.

(suite…)

Read Full Post »

Patrick HUCHET « Les pèlerins de Compostelle » Éditions Ouest-FranceCritique de livre. Destination : Santiago de Compostela ! Faisant preuve d’esprit de synthèse, l’érudit Patrick Huchet nous raconte plus de mille ans de pérégrinations à travers l’Europe. Tout débute au IXe siècle, lorsque est annoncée la découverte dans un champ du tombeau de saint Jacques, apôtre qui aurait migré dans la région après la mort du Christ. Les pèlerins commencent alors à affluer en Espagne, mais c’est grâce à l’action de l’évêque Diego Gelmirez que ce nouveau lieu saint devient célébrissime dans le monde chrétien au XIIe siècle.

(suite…)

Read Full Post »

CALEX MACLEAN Overritique de livre. Urbaniste et architecte de formation, Alex MacLean est le fondateur de Landslides, une agence photographique spécialisée dans la photographie aérienne depuis 1975. Son principal sujet est l’exploration du paysage nord-américain, ce qui l’a de fait rendu témoin des conséquences de l’american way of life. L’ouvrage contient des clichés spectaculaires sur l’aménagement de territoires transformés par des activités et des modes d’habitation aberrants à présent que le point de vue écologiste est extrêmement répandu, du moins en paroles, chez nombre de décideurs et de citoyens à travers le monde.

(suite…)

Read Full Post »

EDDY L. HARRIS « Harlem » (Liana Levi)Critique de livre. Mais qu’est-ce qui m’a pris de venir habiter ici ? C’est ce que se demande à plusieurs reprises l’auteur au cours de cet ouvrage. Eddy L. Harris a passé un temps de son enfance dans le fameux quartier noir de New York. Il y revient pour faire le point sur le sort des Afro-américains. Et sur Harlem, qui fut et reste la terre promise des émigrés du sud des États-Unis et des Caraïbes. Pendant deux ans, il demeure dans un ghetto où les habitants mènent une « vie insulaire ». « Rien n’est délicat, rien n’est convenable dans ces rues où j’habite », se désole-t-il.

(suite…)

Read Full Post »

MARIE-MONIQUE ROBIN « Le monde selon Monsanto »Critique de livre. On se croirait plongé dans un roman ou un film de fiction et, pourtant, ce que contient l’enquête de Marie-Monique Robin est on ne peut plus réel. Et accablant. Elle nous révèle comment la multinationale états-unienne Monsanto s’y prend pour mettre la main sur le marché mondial des semences. Sa principale arme est le dépôt de brevets de semences transgéniques (les fameux OGM), suivie d’une commercialisation forcée de ces dernières. Tous les moyens sont bons pour empêcher la contestation. L’entreprise fournit aux pouvoirs publics des études scientifiques rassurantes et fait taire les chercheurs qui tentent de s’opposer à elle.

(suite…)

Read Full Post »

Jean-Baptiste LEROUX & Mohamed MÉTALSI « Tanger »Critique de livre. Elle est située à l’intersection de deux continents, de deux civilisations et de deux mers. C’est sans doute pour cela qu’elle est unique… Dire que cette ville a fait rêver des générations de voyageurs est un euphémisme. Mais pourquoi donc ? Urbaniste et docteur en esthétique, Mohamed Métalsi nous entraîne dans une exploration du mythe et une visite de Tanger, de ses rues, de ses bâtiments, à la rencontre de ses résidents célèbres (écrivains, artistes) et de sa population. Il évoque également l’histoire de cette cité hors norme.

(suite…)

Read Full Post »

ARMAND MATTELART « Histoire de l’utopie planétaire » (La Découverte)Critique de livre. C’est à une plongée fascinante dans l’histoire des idées que nous invite Armand Mattelart. En un volume et sans longueurs, il nous résume les principales conceptions globalisantes du monde que l’on a inventées depuis le XVIe siècle, lorsque l’espace des Européens s’est agrandi grâce à leur découverte des terres américaines. À partir des voyages de Christophe Colomb et d’Amerigo Vespucci, entre autres, il est devenu de plus en plus impératif pour les élites occidentales de penser l’organisation du monde alors que se mettait en place l’économie capitaliste ainsi que des moyens de locomotion de plus en plus performants.

(suite…)

Read Full Post »

FRANÇOISE PERRIOT « Les routes de l’Ouest » (Le Pré aux clercs)Critique de livre. 1804, la Louisiane française est officiellement cédée aux jeunes États-Unis. L’empereur Napoléon Ier a vendu cette colonie qui ne l’intéresse pas pour quinze millions de dollars – elle se situe au centre de l’Amérique septentrionale entre le golfe du Mexique au sud, le Canada au nord, les États-Unis à l’est, les possessions espagnoles et le pays indien de l’Oregon à l’ouest. Quelques mois avant que ne soit célébré le bicentenaire de cette cession, la journaliste Françoise Perriot a entrepris un long voyage sur les traces de l’expédition Lewis et Clark.

(suite…)

Read Full Post »

DOMINIQUE PAGNEUX « Redécouvrir la Nationale 7 » (Ouest-France)Critique de livre. Que restera-t-il de la Nationale 7 dans l’esprit des générations à venir ? On peut se poser la question à l’heure où l’on assiste à la découpe de cette route mythique en tronçons rebaptisés D907 ou D2007 ou encore D607 en fonction de ce que l’on nomme administrativement un déclassement… Depuis 2005, l’État confie en effet aux départements la gestion d’une partie des routes nationales. Admettons… Mais pourquoi changer l’appellation de la RN7 ? Un vrai sacrilège ! Des ouvrages comme celui-ci vont sans doute aider à perpétuer le souvenir de cette voie qui fut royale pour une multitude de vacanciers du milieu du XXe siècle.

(suite…)

Read Full Post »

PATRICK ROEGIERS « La Belgique - Le roman d’un pays »Critique de livre. État fédéral formé au détriment des Pays-Bas par les grandes puissances européennes qui le voulaient neutre, cet ancien champ de bataille s’est mué en terrain de dispute quasi permanent. En gros, dit-on, les Flamands estiment qu’on leur a forcé la main, tandis que les Wallons auraient préféré être unis à la France. Aujourd’hui, alors qu’elle abrite d’importantes instances de l’Union européenne, cette encore jeune nation est menacée de scission. Et pourtant la Belgique existe bel et bien ! C’est ce que nous raconte Patrick Roegiers, romancier et essayiste.

(suite…)

Read Full Post »

Gérard DOREL « Atlas de la Californie »Critique de livre. Fascinante Californie ! Même si on n’y a jamais mis les pieds, on en rêve, tant on est nourri d’images hollywoodiennes et abreuvé de panégyriques vantant ses prodiges. Un Eldorado quoi ! Possession espagnole puis mexicaine, cette terre a d’ailleurs rejoint les États-Unis en 1850 au moment où affluaient des milliers de chercheurs d’or. Dans cet atlas bien structuré et riche en informations délivrées de façon claire, Gérard Dorel dresse, avec la cartographe Madeleine Benoit-Guyod, un portrait géographique, historique et économique d’un État qui est aujourd’hui le plus riche et le plus peuplé de l’« Empire ».

(suite…)

Read Full Post »

Valéry PANIOUCHKINE & Mikhaïl ZIGAR « Gazprom, l'arme de la Russie »Critique de livre. Seuls les spécialistes des domaines économiques ou diplomatiques parviennent à comprendre les immenses enjeux liés à l’approvisionnement en combustible des pays dits développés ou en voie de développement. On ne saurait donc trop remercier les auteurs de ce livre de nous faire part des résultats de leur enquête sur l’entreprise Gazprom, dont l’Europe est en partie ou entièrement dépendante (pour la France c’est environ 25%, tandis que pour la Finlande c’est 100% !), la Russie étant le premier producteur mondial de gaz naturel.

(suite…)

Read Full Post »

PHILIPPE GOYVAERTZ « Les routes du café »Critique de livre. Il n’y a rien de plus naturel que de boire un café, n’est-ce pas ? Et pourtant, cette boisson n’a conquis le monde que tardivement. Long a été le chemin qui l’a menée des plateaux d’Éthiopie aux terrasses des cafés ! C’est en Afrique de l’Est, nous raconte Philippe Goyvaertz, que ce breuvage est né voilà très longtemps. Aujourd’hui encore, il est lié à des cérémonies cultuelles. Il ne passe la mer Rouge qu’au XVe siècle, pour s’implanter au Yémen où il fait des adeptes chez les mystiques soufis, lesquels apprécient ses pouvoirs excitants. Grâce à lui, ces derniers peuvent louer Dieu des nuits entières sans ressentir l’effet de la fatigue.

(suite…)

Read Full Post »

LUIS SEPÚLVEDA « L’ombre de ce que nous avons été »Critique de livre. Le titre de ce roman peut être trompeur. Il nous amène à penser qu’il s’agit d’une œuvre crépusculaire, voire désespérée. Eh bien non ! Si les personnages principaux sont de quasi papys et que leur passé est au centre de l’intrigue, cette dernière est traversée par un certain humour qui compense ses aspects tragiques. Car nous sommes à Santiago du Chili, où se produisit en 1973, le 11 septembre, l’implacable coup d’État dirigé par le général Pinochet qui renversa le régime démocratique et progressiste du président Allende.

(suite…)

Read Full Post »

BERTRAND IMBERT & CLAUDE LORIUS « Le grand défi des pôles »Critique de livre. Chapitre après chapitre, on voit ici souffrir un nombre incroyable d’explorateurs des pôles dont beaucoup ont disparu dans des circonstances effrayantes. Mais qu’allaient-ils donc faire sur ces banquises et ces terres invivables ? Citons quelques noms de héros : Scott, Charcot, Shackleton, Amundsen, Nobile… La présence dans ce livre richement illustré de leurs portraits et de nombreuses photos prises in situ – parfois découvertes dans leurs bagages à côté de leurs corps gelés… – rend la lecture de leurs aventures très émouvante.

(suite…)

Read Full Post »

RENAUD EGRETEAU « Histoire de la Birmanie contemporaine - Le pays des prétoriens »Critique de livre. Dans ce livre, le chercheur en relations internationales Renaud Egreteau s’attache à révéler les fondements et le fonctionnement du terrible régime militaire sous lequel vit le pays aux mille pagodes depuis un demi-siècle. L’État birman c’est l’armée explique-t-il, et même plus que cela puisque celle-ci contrôle également les activités économiques. Chaque famille ou presque compte un membre de cette organisation tentaculaire en son sein. S’étant formée pour lutter contre le pouvoir colonial britannique, l’armée birmane a développé une idéologie ultranationaliste inspirée par le Japon impérialiste des débuts du XXe siècle, en opposition à d’autres indépendantistes qui, eux, préféraient suivre le modèle pacifique incarné par Gandhi.

(suite…)

Read Full Post »

FRANK TENAILLE « Le raï » (Cité de la Musique - Actes Sud)Critique de livre. Le journaliste Frank Tenaille tient un fil chronologique pour raconter comment a émergé une multitude de vocalistes algériens à partir du début des années 1980, avec le raï comme mode d’expression. L’auteur raconte la naissance de ce style élaboré par une génération de maîtres, d’anciens – cheikh et cheikha –, qui, durant plusieurs décennies ont chanté le spleen des blédards échoués en ville durant la colonisation et les premières années de l’indépendance. Succédant à cette musique acoustique, usant d’instruments électriques et électroniques, le pop raï, lui, déboule au moment où la démographie explose en Algérie.

(suite…)

Read Full Post »

Le rouge et le noir

« Il allait enfin paraître sur le théâtre des grandes choses… »

Dossier. Le Rouge et le noir est un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale. Ce dossier vous dit tout ou presque sur ce roman d’initiation de Stendhal.

Sommaire

  • Le contexte politique
  • Le contexte social
  • L’auteur
  • Le titre
  • L’intrigue
  • Un roman social
  • Un roman d’amour
  • Les principaux personnages

(suite…)

Read Full Post »

BERNARD GIRAUDEAU « Les dames de nage »Critique de livre. Les dames de nage, ce sont ces supports pour aviron en forme de « y » que l’on trouve sur les canots. De là à dire que Bernard Giraudeau a ramé pour nous écrire ce roman : pas du tout ! Dans une langue imagée, l’ancien mataf organise quelques souvenirs de voyage pour nous raconter les pérégrinations de son personnage, Marc Austère. Exprimant une sensualité qui fait mentir son nom, mais aussi une chaste sensibilité, ce dernier dresse le portrait de femmes qui ont marqué sa vie de matelot, puis de cinéaste.

(suite…)

Read Full Post »

GEORG GERSTER « Le passé au présentCritique de livre. Vertigineux voyage que celui auquel le photographe Georg Gerster nous convie. Depuis plus de quarante ans, il s’est spécialisé dans la prise de vue aérienne de sites archéologiques et nous livre ici, dans un bel et volumineux ouvrage, une partie des clichés pris sur les continents qu’il a sillonnés. Douze chapitres thématiques (palais, terrains de jeux, lieux de culte…) réunissent des photographies de vestiges datant, pour les plus récents du début de l’ère chrétienne, et pour les plus anciens des premières constructions humaines.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Voilà un livre dont la lectJOHN DINGES « Les années Condor »ure donne des sueurs froides. Il raconte comment les dictateurs de la plupart des pays d’Amérique du Sud se sont alliés pour former une internationale de la répression au cours des années 1970. Journaliste au Washington Post, John Dinges livre ici les résultats d’une enquête scrupuleuse menée en tant que spécialiste de cette région du monde durant plusieurs décennies. L’organisation Condor est créée fin 1975 à Santiago – le condor, aigle des Andes, est le symbole du Chili. Deux ans auparavant, le 11 septembre 1973, le général Pinochet a renversé par la force le social-démocrate Salvador Allende, président élu du Chili.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Quelle vie ! A la lecture de cette biographie on se demande parfois s’il ne s’agit pas d’une imposture littéraire, tant les aventures que l’auteur nous raconte paraissent invraisemblables. Mais non, rien n’est inventé. George Francis Train (1829-1904), qui a bien existé, est une de ces figures hautes en couleurs dont la jeune histoire des États-Unis est riche. Cet orphelin recueilli par des parents paysans méthodistes change de condition en entrant au service d’un oncle armateur à Boston. Très ambitieux, il entame une carrière professionnelle dédiée à la modernisation des transports, maritimes d’abord, puis ferroviaires.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Tout a commencé lorsque le destin a placé le journaliste voyageur Édouard Cortès en présence d’un petit morceau de bois vieux de plusieurs milliers d’années. Il provient du mont Ararat, lui assure-t-on, là où se serait échoué l’arche de Noé. Tel Tintin, notre héros organise alors très vite et sans hésitation une opération pour savoir si, sur place, on peut trouver des traces de cette arche. A-t-elle jamais existé d’ailleurs ? Il se rend d’abord à Venise où, dans la basilique Saint-Marc, on peut admirer des mosaïques sur cet épisode biblique qui raconte comment Noé a sauvé du déluge toutes les espèces vivantes.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. « Vous êtes écrivain ? » Le narrateur ne sait quoi répondre à Setsuko, la patronne d’un restaurant de sushi du quartier de Liberdade à São Paulo. Son rêve est d’écrire, mais il n’a jamais sauté le pas. Quelque peu velléitaire, il se laisse embarquer dans une aventure qui va l’amener au Japon. Comme la mystérieuse Setsuko qui l’a en quelque sorte envoûté, il est d’origine nippone (nombre de Japonais ont émigré au Brésil au cours du XXe siècle). S’il est complètement acculturé – il ne parle pas un mot de la langue de ses ancêtres -, son interlocutrice apparaît peu à peu comme indéfectiblement liée à son ancienne patrie, qu’elle a quittée après la Seconde Guerre mondiale.

(suite…)

Read Full Post »

ATLAS DE LA NATURE A PARISCritique de livre. Dans la Seine file l’anguille, dans les bois court le renard, un peu partout bondit la sauterelle, ici ou là niche le faucon, tandis que fleurissent chaque année les orchidées sauvages… La nature est plus riche qu’on ne le croit dans Paris. Certes, les bois de Vincennes et de Boulogne sont les sites auxquels on pense en premier en la matière. Mais ce ne sont pas les seuls à accueillir animaux et plantes indomptés : le cimetière du Père-Lachaise, le « couloir » de l’ancienne ligne de chemin de fer de la Petite Ceinture qui entoure la ville, certains points des berges de la Seine et de nombreuses friches accueillent des espèces rares.

(suite…)

Read Full Post »

AMIR VALLE La Havane-BabyloneCritique de livre. Avant la révolution de 1959 qui porta Fidel Castro au pouvoir, l’île de Cuba – et singulièrement sa capitale La Havane – était considérée comme le « bordel des États-Unis ». Si le nouveau régime a interdit la prostitution, celle-ci s’est tout de même perpétuée et a même pris de l’ampleur avec l’essor du tourisme. On surnomme jineteras (cavaleuses) les femmes qui pratiquent cette activité. Le journaliste Amir Valle a mené une enquête au long cours sur elles à partir du début des années 1990. Travaillant alors pour une agence publicitaire impliquée dans la promotion du tourisme, il est parvenu à créer des liens de confiance avec des prostitué(e)s et des souteneurs, ce qui lui a permis de réunir de très nombreux témoignages.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Cité faite d’or et de boue, Venise est l’une des métropoles qui fascinent le plus à travers le monde. Longtemps rétif, l’écrivain et peintre Serge Rezvani a fini par céder au charme de cette ville surgie de l’eau au début du Moyen Âge. L’auteur évoque quelques faits historiques ou légendaires choisis pour nous introduire dans cette Venise où il a habité durant deux décennies. Ainsi cette histoire terrifiante d’architectes dont on creva les yeux afin qu’ils ne puissent reproduire les splendeurs qu’ils construisirent…

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. L’un des auteurs est géographe, l’autre socio-anthropologue. Leur ouvrage est donc sérieux. Pour autant, le rêve a toute sa place dans cette évocation de la très ancienne histoire de Tombouctou. C’est même parce qu’elle a toujours fait fantasmer que cette ville, aujourd’hui malienne, continue de bénéficier d’une aura en tous points du globe. Il nous est ici rappelé que partout Tombouctou reste la destination mystérieuse absolue. Plus que Zanzibar ou l’Île de Pâques ! Benjaminsen et Berge adoptent le point de vue occidental pour rendre compte de cette fascination.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Divisée en une république et des territoires dépendant du Royaume-Uni, l’Irlande est une île qui fait forte impression grâce à la beauté de ses paysages et à ses habitants le plupart du temps affables et hospitaliers. Cette terre semble avoir de tout temps été paisible… Or, comme on le sait, il n’en est rien. Colonisée par l’Angleterre, la majeure partie de cette nation n’a obtenu son indépendance qu’en 1921, après une série de conflits sanglants, tandis que l’Irlande du Nord a, jusqu’en 1998, connu plusieurs décennies de guerre larvée entre protestants fidèles au Royaume-Uni et catholiques revendiquant leur rattachement à la république.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. « La Ville du Saint Sauveur de la Baie de Tous les Saints » : c’est ainsi que le Florentin Amerigo Vespucci nomma le site qu’il venait de « découvrir » pour le compte du Portugal en ce 1er novembre 1501, jour de la Toussaint. Les Tupis qui vivaient là n’imaginaient évidemment pas ce que leur baie surplombée de collines allait devenir. Michel Agier, anthropologue français, raconte les premiers temps d’une cité qu’il connaît très bien pour y avoir mené des enquêtes. Il développe ensuite plusieurs thèmes essentiels, notamment ceux qu’évoque le sous-titre du livre.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Les ouvrages capables de nous initier à l’histoire du continent africain ne sont pas nombreux. Le livre de l’historienne Catherine Coquery-Vidrovitch est destiné au grand public qui y trouvera l’essentiel de ce qu’il faut savoir. Dans son introduction, l’auteure explique que pendant longtemps on a plus ou moins volontairement ignoré cette évidence : l’Afrique subsaharienne a une histoire ! Faute d’une masse de textes écrits, mais aussi en fonction de préjugés servant à justifier l’esclavagisme, le colonialisme et le racisme.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre.  Journaliste et écrivain, Jean-François Duval est depuis longtemps passionné par ce phénomène littéraire et culturel que fut la Beat Generation, dont l’origine remonte à l’immédiat après-guerre, lorsque se forma aux États-Unis un groupe d’amis que réunissait un même amour de la poésie et de la liberté. Mais « Il n’y a jamais eu de mouvement beat » affirme Allen Ginsberg, l’une des principales figures de cette aventure, à l’auteur. « Nous sommes chacun des écrivains profondément singuliers » poursuit-il. Si des points communs existent entre Ginsberg, William Burroughs ou Jack Kerouac, – figure centrale et involontairement héroïque de ce « mouvement » et donc de ce livre –, leurs styles d’écriture ne sont pas identiques.

(suite…)

Read Full Post »

Liste des critiques de livres publiées sur ce blog.

Avec liens.

Classées de A à Z.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre et interview. Contre la télé peut se lire comme un manifeste. Celui d’un homme de lettres éberlué par ce qu’il découvre à l’intérieur de la boite à images. « Je suis quelqu’un de paisible », affirme Pierre Marcelle. La férocité de son texte n’en est que plus dévastatrice.

÷

C’est une drôle d’histoire que celle que raconte Pierre Marcelle. « Pourquoi moi ? » s’interroge-t-il au début de son livre. Journaliste à Libération, il lui est demandé un jour de prendre en charge la rubrique Après-coup consacrée à la télévision – son confrère Arnaud Viviant vient de l’abandonner les larmes aux yeux, déprimé par ce qu’il voyait. Sous forme de « récit », le chroniqueur raconte deux années de travail quotidien – entre 1995 et 1997. Pierre Marcelle est certainement un gentil garçon, mais c’est un redoutable observateur. Près du poste et dégoûté par le spectacle auquel il a assisté quotidiennement : Contre la télé est évidemment un titre à double sens.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »