Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Argentine’

Dossier. Espaces où se concentrent et se brassent des populations venues de divers horizons, les villes sont des lieux propices à l’émergence de formes musicales originales. Issues de cultures locales, nourries d’influences extérieures, modernisées ou respectueuses de la tradition, elles sont devenues des emblèmes de ces cités, voire d’un pays tout entier. Les découvrir au cours d’un séjour fait partie des bonheurs que l’on peut s’offrir lors de ses voyages. Nous vous invitons dans ce dossier à suivre de belles partitions à travers le monde.

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. De la Colombie à la Patagonie et de Bahia à la Terre de Feu, voici une sélection de 100 sites incontournables du continent sud-américain.

(suite…)

Read Full Post »

baies-accueilDossier. La mer, le soleil, des paysages inoubliables… Les baies ont un fantastique pouvoir d’attraction. À tel point qu’un Club des plus belles baies du monde a été créé en 1997 à l’initiative de l’office de tourisme du Pays de Vannes sur la base d’un jumelage entre le golfe du Morbihan et la baie d’Ha Long. Elle distingue celles où l’homme a fait le choix d’« un aménagement intelligent de l’espace côtier » dans le respect des biens naturels et culturels locaux.
Mais qu’appelle-t-on baie au juste ? On dénomme ainsi une échancrure dans les terres qui constituent un littoral. Si elle est de très grande dimension ce sera un golfe, si elle est petite, on parlera alors parfois d’une anse. Généralement, elle forme un arc de cercle, mais il arrive qu’elle dessine un cercle presque complet. On y trouve fréquemment un port et, depuis le développement du tourisme, des stations balnéaires mettant à profit des plages, quand il y en a.
Ce dossier vous invite à « visiter » quelques-unes des baies les plus remarquables que l’on puisse voir dans le monde, sur tous les continents. Vous y retrouverez peut-être celles qui vous ont le plus marqué. À chacun ses critères de sélection !

(suite…)

Read Full Post »

Un tour du monde de la street foodDossier. Quand on voyage, déguster des spécialités locales dans un restaurant c’est bien, mais les manger dans la rue, ce n’est pas mal non plus ! Dans de nombreux pays du sud, c’est même une pratique dominante depuis fort longtemps. Au nord, on y reprend goût grâce au dynamisme et l’inventivité dont font preuve des restaurateurs qui savent y faire pour capter une clientèle pressée par le temps ou soucieuse de jouir de sa liberté de mouvement. Ce dossier vous invite non pas à passer à table, mais à partir à la découverte de mets dont la saveur ne s’apprécie complètement qu’à l’air libre. Un cornet de frites à Bruxelles, une pizza à Naples, un hot dog à New York, des pad thaï à Bangkok, un kebab à Istanbul ou une tortilla à Mexico, voilà des plaisirs uniques et qui en général ne coûtent pas cher ! Attention cependant à ne pas perdre de vue les règles d’hygiène qu’il vous est conseillé de suivre ici ou là.

(suite…)

Read Full Post »

VIGNES AFRIQUE DU SUDDossier. Allez les Français, ne vous fâchez pas… Il n’y a pas que dans l’Hexagone que l’on produit du bon vin. Pas chauvin pour un sou, routard.com vous invite à faire un petit tour du côté de ces vignobles d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et d’Océanie qui jouissent d’une belle renommée. Certains datent de quelques siècles, d’autres sont nés bien avant que la Gaule ne soit bénie par le dieu Bacchus. Comme en France, ils se trouvent tous dans des régions magnifiques où l’œnotourisme est bien développé. Partout on vous attend pour des dégustations, et plus si affinité. Avec modération bien sûr…

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Tisser des liens entre toutes les formes de tango inventées depuis cent ans, voilà ce à quoi Marcelo Mercadante parvient sans difficulté apparente dans ce disque envoûtant. Ce joueur de bandonéon argentin a été MARCELO MERCADANTE  « Con un taladro en el corazón »formé à Buenos Aires, notamment auprès de Juan José Mosalini que l’on connaît bien en France. Mais c’est à Barcelone qu’il vit et travaille, en particulier au sein du Quintito Porteño qui l’accompagne ici. La capitale argentine ainsi que Montevideo, ces deux cités qui se font face de chaque côté du Rio de la Plata, continuent de donner le la en matière de tango, c’est entendu. On sait aussi que Paris reste un grand pôle créatif en la matière – sans oublier Helsinki où la musique argentine passionne nombre de Finlandais. Mais, et l’Espagne ? On ne parle guère de ces artistes locaux ou émigrés argentins qui y font vivre une scène intéressante, en procédant par exemple à des mélanges entre tango et musiques ibères.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Voilà un livre dont la lectJOHN DINGES « Les années Condor »ure donne des sueurs froides. Il raconte comment les dictateurs de la plupart des pays d’Amérique du Sud se sont alliés pour former une internationale de la répression au cours des années 1970. Journaliste au Washington Post, John Dinges livre ici les résultats d’une enquête scrupuleuse menée en tant que spécialiste de cette région du monde durant plusieurs décennies. L’organisation Condor est créée fin 1975 à Santiago – le condor, aigle des Andes, est le symbole du Chili. Deux ans auparavant, le 11 septembre 1973, le général Pinochet a renversé par la force le social-démocrate Salvador Allende, président élu du Chili.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Cinq ans après La Revancha del tango, un premier album qui a amplement modifié le point de vue de nombreux auditeurs à travers le monde sur la musique du Río de la Plata, le trio Gotan Project a tenu à faire évoluer sa formule ô combien accrocheuse. Certes les figures langoureuses du tango et les rythmes électroniques font toujours bon ménage. Mais, pour ne pas se répéter, Eduardo Marakoff (guitare), Christophe H. Müller et Philippe Cohen Solal (basse, claviers) ont pris le parti de laisser leurs complices présents sur le précédent disque jouer avec leurs propres boîtes de couleurs. Il y a là le bandéoniste Nini Flores, auquel l’ensemble doit beaucoup, la chanteuse Cristina Vilallonga, la violoniste Line Kruse et le pianiste Gustavo Beytelmann, lequel s’est chargé de réaliser de majestueux arrangements pour section de cordes.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Le tango de Juan Carlos Cáceres n’est pas banal. Ce dernier propose en effet une reconstitution des premières formes de la musique née autour du Río de la Plata un peu avant la fin du dix-neuvième siècle. À cette époque, elle n’avait pas cette allure chic qu’elle allait prendre en pénétrant les salons parisiens. L’une de ses sources était le candombe des descendants d’esclaves africains encore assez nombreux en Uruguay et en Argentine, juste avant que ne déferlent d’Europe des centaines de milliers de migrants. Faute de disposer d’enregistrements de ce mythique proto-tango afro, on peut toujours essayer d’en retrouver les saveurs. C’est ce à quoi s’attelle depuis des années avec ferveur et talent le pianiste Juan Carlos Cáceres. Ce dernier est un jazzman argentin – ami du dessinateur Hugo Pratt qui chantait volontiers le blues dans les caves de Buenos Aires – qui débarqua en France durant le mois de mai 1968. Flambeur boogaloo au sein de Malón, mais aussi tanguero avec le groupe Gotán – à ne pas confondre avec Gotan Project -, il se fait accompagnateur de vedettes françaises, peintre, enseignant ; c’est une figure attachante de la scène latino parisienne.

(suite…)

Read Full Post »

svalbardDossier. Le mot croisière est associé à ces périples pépères qui vous font faire des tours en Méditerranée ou sur le Nil. Rien à redire à cela, il faut bien que les amateurs de ce type de croisière s’amusent. Mais si l’idée de voyager en bateau vous transporte d’aise et que vous avez envie de ne pas suivre les voies d’eau habituelles, sachez que de nombreuses autres possibilités s’offrent à vous. Nous vous proposons une sélection de périples hors norme dans les pages de ce dossier afin que vous puissiez vous faire une idée de ce qui vous attend entre les pôles Nord et Sud, en passant par les tropiques et l’équateur.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Un trio international pour une musique qui mélange les genres : tango, électro et dub… Cette fusion inédite est née dans l’esprit du musicien électronique français Philippe Cohen Solal. Comme ce dernier, le pianiste suisse Christoph H. Mueller a travaillé pour des réalisateurs de films – ce fut également l’un des membres de l’éphémère formation world techno Touch El Arab. D’où une certaine aisance à créer des atmosphères prenantes. À la guitare, l’Argentin Eduardo Makaroff apporte sa grande expérience de chef d’orchestre habitué des clubs où l’on chavire aux sons du tango – il a officié à La Coupole de Paris. Tel est le trio fondateur de Gotan (tango en verlan) Project.

(suite…)

Read Full Post »

Route 66Dossier.  Récentes ou anciennes, délaissées ou très vivantes, certaines routes ont la cote parce qu’elles répondent ou ont répondu à des besoins essentiels de l’homme, cet animal nomade. Pour commercer, trouver fortune, accomplir un acte de foi, ou pour tout simplement voir du pays, partout dans le monde, des voies importantes ont été tracées. Ce dossier en présente quelques-unes parmi les plus fameuses, de la Route 66 à la route de la Soie.

(suite…)

Read Full Post »

Charles DarwinDossier. Les voyages forment la jeunesse, ils permettent aussi de forger des idées. C’est en faisant un tour du monde à la voile que le britannique Charles Darwin a pu élaborer un de ces travaux scientifiques majeurs qui modifient le regard que l’on porte sur toute chose. Il y a un avant et un après ce que l’on nommera sa « théorie de l’évolution ».

Alors que nous fêtons cette année le bicentenaire de la naissance de Charles Robert Darwin (1809-1882) et 150 ans après la première édition de son ouvrage majeur, L’Origine des espèces, reprenons la route suivie par un des plus importants savants qu’a connu l’humanité. Lorsqu’il prend la mer en 1831 à bord du Beagle, c’est un jeune homme de 22 ans à l’esprit ouvert…

(suite…)

Read Full Post »

Critique de livre. Fascinant recueil de nouvelles que ce livre. Les histoires qu’il recèle se déroulent presque toutes dans la forêt tropicale. Atmosphère moite, chaleur éprouvante, moustiques et fièvres garantis. Il y a des serpents aussi, dans Anaconda, le premier récit où, à la manière de Rudyard Kipling, Horacio Quiroga dote ses animaux de sentiments humains. Il raconte que tous les reptiles venimeux d’une forêt se réunissent en congrès afin de déclarer la guerre à une bande de bipèdes venus s’installer sur leur territoire. Ceux-ci ont pour but de mettre au point un sérum antivenimeux… Curieuse histoire suivie d’autres tout aussi étranges.

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. À 100 ans bien sonnés, le tango est en pleine santé. À la fois danse et musique, il continue de passionner des millions d’aficionados à travers le monde. Partout, on apprécie tout autant ses formes les plus anciennes que ses résurgences modernistes.

÷

le tango, René Gruau, 1910Voilà soixante-dix ans, une étonnante rencontre a eu lieu entre deux immenses figures de la musique argentine. On est à New York, un jeune bandéoniste de 13 ans joue devant le chanteur Carlos Gardel, un ami de ses parents. Le petit Astor Piazzolla ignore presque tout du tango et a à peine conscience d’avoir devant lui une grande vedette. Séduit par le talent du muchacho, Gardel l’embauche pour figurer dans son prochain film, El día que me quieras. Et surtout, il lui propose de participer à sa prochaine grande tournée qui va bientôt démarrer. Piazzolla est retenu à New York et regrette de ne pas avoir rejoint l’orchestre de Gardel. Pourtant, c’est durant ce périple que l’avion du chanteur s’écrase avec ses musiciens le 23 juin 1935 sur l’aéroport de Medellin, en Colombie…

Aujourd’hui, personne ne les a oubliés. Ni l’un, ni l’autre. Signe supplémentaire que le tango n’a pas fini de nous faire danser et de nous émouvoir.

(suite…)

Read Full Post »

JORGE LUIS BORGES & ERNESTO SABATO « Conversations à Buenos Aires »Critique de livre. « C’est la plus grande création de la littérature fantastique. » Diable, de quoi parle donc Jorge Luis Borges ? De Dieu… C’est l’une des nombreuses répliques qui émaillent les sept conversations ici évoquées. Dans ce court et vif ouvrage, nous nous retrouvons plongés dans cette Argentine littéraire qui a su se trouver une identité malgré de nombreuses embûches. D’ailleurs, l’entretien retranscrit dans le livre s’est déroulé à la veille du coup d’État de la clique Videla. Remontons dans le temps et retrouvons-nous à la table de Borges et d’Ernesto Sabato, entre le 14 décembre 1974 et le 15 mars 1975. C’est l’été.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Parfait héros du tango argentin, Carlos Gardel fut et reste une idole incontestée d’un genre musical hyper sensuel, à la fois viril et féminin. Très rythmiques bien qu’exemptes de percussions, langoureuses au possible, ses chansons n’ont pas pris une ride. Natif de Toulouse, Charles Romuald Gardes CARLOS GARDEL « 38 chefs-d’œuvre » (Frémeaux & associés)grandit dans les faubourgs de Buenos Aires où, enfant, il apprend à maîtriser les chants de la ville comme ceux de la campagne argentine. Sa voix s’impose vite, notamment lorsqu’il fait sortir le tango des bouges où il a vu le jour. Pudique dans l’expression de sentiments violents, Carlos Gardel séduit au-delà du public argentin – c’est même l’une des premiers chanteurs à jouir d’une reconnaissance mondiale.

(suite…)

Read Full Post »