Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cinéma de fiction’

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Dead Still • I Know This Much Is True • Kalifat • Mrs. America • Never Have I Ever • The English Game • The Outsider • The Plot Against America • Unorthodox • Upload • ZeroZeroZero

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : After Life • Another Life • Brassic • Catch-22 • Cheat • Chernobyl • Delhi Crime • Die Neue Zeit • For All Mankind • Gentleman Jack • Hanna • Love, Death & Robots • Ramy • Servant • The Boys • The Loudest Voice • The Mandalorian • The Virtues • Watchmen • Wayne • Years and Years

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : A Very English Scandal • Altered Carbon • Black Earth Rising • Bodyguard • Castle Rock • Collateral • Condor • Homecoming • Ivalo • Kiri • McMafia • Mosaic • Mrs Wilson • Press • Sharp Objects • The ABC Murders • The Alienist • The Terror • Who Is America?

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Alias Grace • American Gods • American Vandal • Counterpart • Damnation • Decline and Fall • El Chapo • Fearless • Feud • Godless • Legion • Mindhunter • Philip K. Dick’s Electric Dreams • Sneaky Pete • Snowfall • Star Trek: Discovery • Suburra – La serie • Taboo • The Deuce • The End of the F***ing World • The Good Fight • The Handmaid’s Tale • The Marvelous Mrs. MaiselThe Punisher • The State • Urban Myths • Valkyrien

(suite…)

Read Full Post »

ORPHAN BLACK - TATIANA MASLANYDe 2013 à 2017, Tatiana Maslany a interprété plusieurs personnages de la série Orphan Black. Mélange de SF, de suspense, de drame et de comédie, c’est un divertissement très recommandable. Juste pour le plaisir et en hommage au grand talent de cette comédienne canadienne qui change avec aisance de look, de voix et de gestuelle, nous avons ici recensé ces personnages.

Attention spoilers !

(suite…)

Read Full Post »

Géraldine Pailhas - Mobile EtoileInterview. La comédienne Géraldine Pailhas est à l’affiche de plusieurs productions ce printemps. Le moins que l’on puisse dire est que sa palette de jeu est étendue car les rôles qu’elle tient sont tous très différents les uns des autres. Avant Mobile étoile (photo ci-dessus) sort le 9 mars Céline ! – Deux clowns pour une catastrophe de Emmanuel Bourdieu où elle est impressionnante (photo ci-dessous). Elle évoque pour Paris Capitale le rôle qu’elle y tient, ainsi que sa vie parisienne partagée entre gastronomie japonaise, salles de cinéma, art… et foot.

÷

En 1948, l’écrivain Céline est en exil au Danemark. Plein d’enthousiasme, le jeune universitaire américain et juif Milton Hindus vient le visiter… Il se trouve alors jeté dans les griffes du romancier et de sa compagne Lucette qui espèrent tous deux que cet admirateur va les aider à revenir en France, où l’homme de lettres est considéré à juste titre comme un collaborateur des nazis. Tel un agneau pénétrant l’antre du loup, l’innocent Hindus (Philip Desmeules) prend peu à peu la mesure de l’antisémitisme qui ronge l’esprit tourmenté de son héros. Adapté de l’ouvrage de l’essayiste, mis en scène avec sobriété et efficacité, le film ne dédouane nullement Céline, lequel est magistralement incarné par Denis Lavant. Tout à la fois maternelle, séductrice, dompteuse, Lucette pose un regard scrutateur sur les deux hommes.

÷

Lucette est un personnage très ambigu…

Son rôle est d’être vigilante, de limiter les excès voire les explosions de son compagnon. Je la vois comme quelqu’un de bonne foi, qui cherche à ce que les choses s’arrangent. Mais il n’en reste pas moins qu’elle forme un couple infernal avec Céline.

(suite…)

Read Full Post »

Easy Rider 1Dossier. Le deuxième film de l’histoire du cinématographe montre l’arrivée d’un train en gare de La Ciotat. Comment ne pas interpréter ce fait comme la signature d’un serment de fidélité liant le 7e art et les routards ? Certes, bon nombre de films se passent dans des chambres ou des bureaux. Pourquoi pas, mais quand la caméra sort de ces univers confinés pour filmer des personnages au cœur de paysages, on a la sensation qu’elle est dans son élément naturel. Quels sont les films qui donnent envie de voyager ? Voici un tour d’horizon de ceux qui nous ou vous ont donné le virus. Ce dossier ne peut évidemment pas être exhaustif. Il se propose juste de vous inciter à revoir ou découvrir des œuvres marquantes en les regroupant selon de grands thèmes, en commençant par les road movies. À chacun sa liste de films préférés !

(suite…)

Read Full Post »

atlanta-1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 11.22.63 • American Crime Story • Atlanta • Baron noir • Berlin Station • Billions • BrainDead • Crisis in Six Scenes • Luke Cage • Marcella • Midnattssol / Jour polaire • Outsiders • Preacher • Quarry • Roots • Springfloden • Stranger Things • The Crown • The Get Down • The Night Manager • The Night Of • The Shannara Chronicles • The Young Pope • Thirteen • Timeless • Undercover • Underground • Vinyl • Victoria • War and Peace • Westworld

(suite…)

Read Full Post »

Star Wars - Yavin 4Dossier. Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force sort le 16 décembre 2015 pour la plus grande joie des fans d’une saga futuriste apparemment sans fin, comme l’univers ! Si beaucoup de scènes ont été tournées en studio, forcément, nombre de paysages de notre bonne vieille Terre ont joué un grand rôle dans ce spectacle depuis près de quatre décennies. Routard.com vous invite à monter dans son vaisseau pour aller les visiter.

(suite…)

Read Full Post »

James Bond SpectreDossier. James Bond est sans doute l’agent secret le plus célèbre au monde, aussi bien grâce aux romans dont il est le personnage principal qu’à la série de films qui en sont des adaptations. Le 24e sort le 11 novembre 2015 sur tous les écrans du globe sous le titre SPECTRE. C’est l’occasion de partir sur les traces de ce James qui fait des bonds tout autour de la planète depuis 1962.

÷

Des romans et des films au succès jamais démenti

James Bond est né dans les années 1920 dans un lieu qui reste incertain. On sait cependant qu’il est le fils d’Andrew Bond, originaire de Glen Coe (www.discoverglencoe.scot) en Écosse, et de Monique Delacroix, de Bottens (www.bottens.ch) en Suisse. Tous deux sont morts en pratiquant l’alpinisme en France, dans le massif des Aiguilles Rouges. L’orphelin suit une scolarité heurtée avant de s’engager dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y acquiert le grade de commander. Entré dans les services secrets du MI6, on lui accorde le matricule 007 en tant qu’agent autorisé à tuer.

(suite…)

Read Full Post »

Les meilleures séries télévisées diffusées depuis 1990 font chacune l’objet d’une présentation critique sur ce blog, sous la forme de textes courts. Ils sont réunis sur des pages donnant une vision d’ensemble sur ce qui a commencé à être produit à travers le monde au cours de telle ou telle année : de 1990 à 1999 ; de 2000 à 2005 ; en 2006 ; 2007 ; 2008 ; 2009 ; 2010 ; 2011 ; 2012 ; 2013 ; 2014 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019 ; 2020

Ci-dessous, les séries sélectionnées sont classées par ordre alphabétique.

Il suffit de cliquer sur un titre pour accéder à la page où figure le texte correspondant.

(suite…)

Read Full Post »

Les Aventures de Tintin série dessin animéInterview. Les Schtroumpfs, Lucky Luke, Spirou, le Marsupilami… D’importantes bandes dessinées ont été adaptées avec plus ou moins de bonheur en série de dessins animés pour la télévision. Champion de la catégorie, celle qui a été consacrée à Tintin a ravi connaisseurs et néophytes.

÷

Lorsqu’en 1988, Stéphane Bernasconi entreprend d’adapter les aventures de Tintin en une série de dessins animés, le reporter a déjà fait l’objet de deux films de fiction décevants (Le Mystère de la Toison d’or en 1961, Les Oranges bleues en 1964), d’un long métrage animé (Le Lac aux requins en 1972) et d’une série télévisée belge dans les années 1960. Quatre ans plus tard, dont un et demi consacré à sa fabrication, cette production a été diffusée sur FR3 puis sur M6.

(suite…)

Read Full Post »

american crime 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 12 Monkeys • 1992 • American Crime • Better Call Saul • Capital • Dark Matter • Deutschland 83 • Fear the Walking Dead • Fortitude • Frikjent • Humans • Indian Summers • Jessica Jones • Jonathan Strange & Mr. Norrell • Kampen om tungtvannet • Mr. Robot • Narcos • Okkupert • Sense8 • Show Me a Hero • The Expanse • The Last Kingdom The Man in the High Castle Unforgotten UnREAL Wayward Pines Wolf Hall

(suite…)

Read Full Post »

true detective 3Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 3 x Manon • 1864 • Black Sails • Detectorists • Fargo • Gomorra – La serie • Happy Valley • Inside N°9 • Mozart in the Jungle • Olive Kitteridge • Outlander • Øyevitne • The 100 • The Game • The Honourable Woman • The Knick • The Leftovers • The Secrets • The Widower • True Detective • Turn • W1A

(suite…)

Read Full Post »

Master of sex 3Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Banshee • Broadchurch • Dates • House of Cards • In the Flesh • Masters of Sex • Orphan Black • Peaky Blinders • Ray Donovan • Rectify • Siberia • The Americans • The Bletchley Circle • The Fall • The Mill • The Politician’s Husband • Top of the Lake • Vikings • What Remains

(suite…)

Read Full Post »

Äkta människor 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : A Touch of Cloth • A Young Doctor’s Notebook • Äkta människor • Awake • Blackout • Call the Midwife • Copper • Derek • Good Cop • Hunted • Inside Men • Les Revenants • Line of Duty • Magic City • One Night • Parade’s End • Ripper Street • Secret State • The Fear • The Newsroom • The Paradise • Utopia

(suite…)

Read Full Post »

Game of Thrones 20Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Black Mirror • Boss • Bron/Broen • Game of Thrones • Hell on Wheels • Homeland • Luck • Mildred Pierce • Silk • Suits • The Borgias et Borgia • The Hour • The Killing • The Shadow Line • The Slap • Top Boy

(suite…)

Read Full Post »

the walking dead episode 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Boardwalk Empire • Borgen • Caprica • Carlos • Downton Abbey • Justified • Louie • Luther • Millenium • Rubicon • Sherlock • Spartacus • The Booth at the End • The Walking Dead • Treme

(suite…)

Read Full Post »

The Good Wife 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Being Human • Dollhouse • Kings • Les Petits meurtres d’Agatha Christie • Lie to Me • Misfits • Nurse Jackie • Occupation • Parks and Recreation • The Good Wife • White Collar 

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Breaking Bad • Capadocia • Criminal Justice • Dead Set • Fringe • Generation Kill • House of Saddam • In Treatment • Legend of the Seeker • Leverage • Little Dorrit • Romanzo criminale • Sons of Anarchy • Survivors • True Blood

(suite…)

Read Full Post »

Mad Men 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Aliens in America • Chez Maupassant • Chuck • Damages • Forbrydelsen • Mad Men • The Tudors

(suite…)

Read Full Post »

Friday Night Lights 5Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Big Love • Dexter • Friday Night Lights • Heroes • Jericho • Life on Mars • Studio 60 on the Sunset Strip

(suite…)

Read Full Post »

THE WIREDossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 24 • Band of Brothers • Battlestar Galactica • Carnivàle • Deadwood • Desperate Housewives • Extras • Firefly • House • Lost • Malcolm in the Middle • Prison Break • Rome • Six Feet Under • State of Play • The Corner • The L Word • The Office • The Shield • The Wire • Tipping the Velvet • Veronica Mars • Weeds

(suite…)

Read Full Post »

sopranos “Made In America”Dossier. Premier volet d’un vaste tour d’horizon des séries télévisées qui renouvellent le genre depuis plus de deux décennies. Le phénomène a commencé dans les années 1990…

Sommaire : Ally McBean • Dream On • ER • Fargo • Father Ted • Felicity • Freaks and Geeks • Harsh Realm • House of Cards • Les Années lycée • Mr Bean • My So-Called Life • NYPD Blue • Oz • Profit • Queer as Folk • Seinfeld • The Sopranos • The West Wing • Tous les garçons et les filles de leur âge • Twin Peaks

(suite…)

Read Full Post »

GOT CroatieDossier. Le monde entier se passionne avec raison pour la fameuse série télévisée de fantasy Game of Thrones. À l’occasion de la diffusion de la quatrième saison de cette superproduction – et en attendant les cinquième et sixième déjà en préparation ! -, voici un petit tour d’horizon des lieux où elle a été et continue d’être réalisée.

÷

Une géographie (pas complètement) imaginaire

Game of Thrones raconte depuis 2011 les combats que mènent différentes factions afin de devenir maître du Royaume des Sept Couronnes. Cette adaptation des romans de George R. R. Martin – réunis sous le titre générique Le Trône de fer – a pour théâtre des régions aux climats variés qui ressemblent aux nôtres. Schématiquement, l’action se déroule sur deux continents. À l’ouest, Westeros présente des similitudes avec l’Europe, du nord glacé au sud méditerranéen. À l’est, Essos comprend des montagnes, déserts et plaines tels que l’on peut en voir en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L’une des qualités de cette production est d’avoir opté pour des tournages dans des pays qui « ressemblent » à ceux des romans quand il s’agit de filmer des décors extérieurs. Des pays qui sont ravis de voir affluer les fans de GoT !

(suite…)

Read Full Post »

La Liste de SchindlerCritique de film. Raconter la rédemption d’un méchant devenu un gentil n’est pas un problème pour un cinéaste hollywoodien tel que Steven Spielberg. Mais son héros s’étant illustré au cœur de l’industrie criminelle nazie, il lui a bien fallu mettre en images des éléments de ce dispositif, dont un camp d’extermination. Ce que certains jugent impossible.

÷

En 1992, choqué par l’« épuration ethnique » qui sévit en ex-Yougoslavie, Steven Spielberg décide de tourner La Liste de Schindler en s’inspirant d’une enquête de Thomas Keneally. Le film est réalisé « sans imagination » dit son auteur, en noir et blanc (un « sérum de vérité »), souvent caméra à l’épaule et en partie sur les lieux du drame. Malgré ces efforts, Raul Hillberg, historien du génocide perpétré contre les juifs durant la Seconde Guerre mondiale, considère que La Liste de Schindler « n’est pas de l’Histoire, c’est une histoire. »

(suite…)

Read Full Post »

Le Pantalon 4Critique de film. Comment, pour avoir refusé de porter un pantalon taché de sang, un fantassin de la Grande Guerre est fusillé « pour l’exemple » en 1915. C’est l’histoire vraie et atroce que raconte le cinéaste Yves Boisset dans Le Pantalon.

÷

Quand le sergent fourrier, chargé de délivrer à chaque nouvelle recrue son paquetage, donne un pantalon blanc à Lucien Bersot au lieu d’un rouge – couleur réglementaire -, il ne sait pas que ce geste va avoir de lourdes conséquences. L’histoire du Pantalon est authentique. Pour la raconter, Yves Boisset s’appuie sur l’enquête d’Alain Scoff, qui signe le scénario, mais aussi, le fait est à noter, sur les conseils de deux représentants du Ministère de la Défense. L’auteur de R.A.S. (1973), Allons z’enfants (1981) et de L’Affaire Dreyfus (1995) poursuit dans sa veine militaire, peut-être la plus forte de son œuvre. Il y réussit des moments de vérité inoubliables. Ici, il est aidé pour cela par Wadeck Stanczak qui joue Lucien Bersot en finesse, un chic type broyé par un système qui le dépasse, l’un de ces vaillants soldats des années 1914 et 1915 qui ont cru que la guerre allait durer peu de temps.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Un possédé, des fantômes, des hommes bioniques, un extraterrestre… Les surprenantes histoires racontées dans Les Documents interdits sont vraies puisqu’elles ont été filmées.

÷

 « Les images que vous allez voir ne vous montreront rien, ne vous apprendront rien et ne prouveront rien » avertit une voix off qui commente un montage d’images plutôt compliqué. On comprend finalement que l’homme filmé par des caméras de surveillance présenté dans un de ces « documents interdits » est un extraterrestre…

(suite…)

Read Full Post »

LE CHAT BOTTÉ 11Critique de film. Quand le marquis de Carabas devient Karabassoff et qu’un auteur de film d’animation russe multiplie de savoureux anachronismes…

÷

La caméra balaye un paysage russe, détrempé et sinistre. Il ne s’agit pas du début d’un film de Tarkovski mais du Chat botté revu et franchement corrigé par Garri Bardine. Producteur, auteur et réalisateur de son film, il est aussi le talentueux sculpteur de ses personnages. Les fils du meunier décédé, imaginés par Charles Perrault au début de son conte Le Maître chat ou le chat botté, deviennent ici les frères Karabassoff. Ce sont trois clochards alcooliques qui, eux, n’ont rien obtenu en héritage. Ils se contentent d’attendre l’aide humanitaire que largue un avion américain.

(suite…)

Read Full Post »

Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel - Valeria Bruni-TedeschiCritique de film. La difficulté de communiquer est un thème que de très nombreux cinéastes ont exploré. Laurence Ferreira Barbosa l’aborde avec la finesse et l’humour qui caractérise la génération de metteurs en scène français à laquelle elle appartient.

÷

Martine (Valeria Bruni-Tedeschi) va mal. Son travail l’ennuie, son amoureux a rompu sans explications. Le coup de tête dans une vitrine qu’elle s’inflige l’envoie, amnésique, dans un hôpital psychiatrique. Là, elle réussit à mettre de l’ordre dans son esprit en s’occupant de ses camarades d’infortune. La force de caractère de Martine contrarie la fatalité à laquelle cèdent les gens « normaux » et les « fous », unis dans un même désœuvrement, dans une même impossibilité à se parler. Sans jamais sombrer dans un réquisitoire caricatural contre notre société, le film illustre le sentiment de désenchantement d’une époque incertaine. France, années zéro pourrait être son sous-titre.

(suite…)

Read Full Post »

Jacques Higelin 10Biographie. Né à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne) le 18 octobre 1940, décédé à Paris le 6 avril 2018.

÷

Bébert et l’omnibusIssu d’une famille modeste, Jacques Higelin est poussé par son père vers le monde du spectacle. Enfant, il chante des chansons de Charles Trenet dans les cinémas, lors d’entractes. Adolescent, il s’initie à la cascade. Passant audition sur audition, il décroche un contrat de figurant pour l’opérette Nouvelle Orléans. On le voit en Indien ou en soldat au côté du jazzman Sidney Bechet.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Dans un joyeux désordre digne des films de John Cassavetes, un remarquable numéro de la série Cinéma de notre temps évoque les débuts de la carrière de ce cinéaste. C’est l’occasion de tenter de définir ce qui fait sa singularité.

÷

Le cinéma de John Cassavetes (1929-1989) ne ressemble à aucun autre, pas même à celui de ses contemporains de la Nouvelle Vague. Avant de devenir réalisateur, Cassavetes est d’abord comédien au cinéma et à la télévision où il goûte au plaisir de jouer en direct. Filmé par Hubert Knapp et André S. Labarthe pour un numéro exemplaire et bien trop court de Cinéma de notre temps, Cassavetes raconte comment avec Shadows (1958), il est passé à la réalisation sans grands moyens et grâce à la complicité de jeunes comédiens. Ce film est tourné en décors naturels au cours d’une succession d’improvisations que capte une caméra en mouvement permanent. Des caractéristiques que l’on retrouvera dix ans plus tard dans Faces et les films suivants.

(suite…)

Read Full Post »

Napoleon rulesCritique de film. Un dessin animé au contenu clairement politique, voilà qui n’est pas courant. Adaptation d’un court roman de George Orwell sortie en 1954, La Ferme des animaux de John Halas et Joy Batchelor a conservé son charme et sa pertinence.

÷

L’histoire

Non, décidément, rien ne va plus à la ferme. Les animaux en ont assez du bipède qui les dirige. Un soir, le Major, un vieux cochon, réunit l’ensemble des animaux de la ferme avant de mourir : « Tout ce que nous produisons nous est enlevé. Renversez le tyran ! Tous les animaux sont frères ! » À l’aube, ils font fuir le fermier. Tous travaillent maintenant avec ardeur, mais les plans de leur leader, le cochon Boule de suif, sont contrecarrés. Accusé de trahison, il est mis en fuite par César, autre cochon qui se fait craindre par sa garde constituée de chiens méchants. De saison en saison, le pouvoir de César devient excessif. Sa devise : « Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres. » Comment les citoyens de la ferme vont-ils réagir ?

(suite…)

Read Full Post »

le cochon de gastonCritique de film. La quête de la truffe dans le Sud-ouest est racontée sous forme de conte dans Le Cochon de Gaston, un petit film de Frédéric Fougea bourré de charme et d’humour.

÷

« Kiki ! » fait Gaston, « Groin ! Groin ! » répond le cochon. Sur le causse de Limogne dans le Quercy blanc, il était une fois une équipe de tournage parisienne qui s’en était venue fixer sur pellicule une merveilleuse histoire, drôle, touchante et instructive. Le comédien Jean-Claude Dreyfus, dont on connaît la passion pour les cochons, raconte joliment ce court récit qui expose une relation entre un homme et son animal, tant du point de vue affectif que socio-économique. C’est le principe de la série Les Seigneurs des animaux qui mélange les genres fiction et documentaire, dont est extrait Le Cochon de Gaston.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de série. Avec Ardéchois cœur fidèle ou Les Dames de la côte, Le Comte de Monte-Cristo est une des plus belles réussites du genre feuilleton que présentaient les chaînes de la télévision française des années 1970.

÷

Que l’on ne cherche pas ici une relecture révolutionnaire de l’œuvre signée par Alexandre Dumas. Le réalisateur Denys de La Patellière n’est pas un foudre de la Nouvelle vague, tandis que le scénariste Jean Châtenet et le dialoguiste André Castelot ne sont pas des adeptes du Nouveau roman ou du théâtre brechtien. Tant mieux d’ailleurs, car leur propos est direct, franc du collier. C’est à un beau spectacle qu’ils nous convient. Exceptionnel, Jacques Weber interprète Edmond Dantès, le jeune ci-devant capitaine du Pharaon. Romantique en diable, il nous donne un innocent révolté par l’injustice qui se mue en un terrifiant vengeur masqué. Weber est comme il se doit entouré d’une ribambelle de ces fameux « seconds rôles » que l’on confiait alors à de grands comédiens (Henri Virlogeux, Roger Dumas, Jean-François Poron…). Une excellente distribution, des décors et costumes soignés, un récit captivant qui ne trahit pas le texte original… Que demander de plus ?

Michel Doussot

Le Comte de Monte-Cristo. Feuilleton réalisé par Denys de la Patellière (1979). Diffusé sur FR3 en quatre parties de 90 minutes, il a ensuite été redistribué en six épisodes de 55 minutes.

(suite…)

Read Full Post »

La guerre est finieCritique de film. Réalisé en 1966, La Guerre est finie reste intemporel et universel. Ce film d’Alain Resnais pose des questions essentielles aux femmes et aux hommes qui se veulent libres.

÷

« L’Espagne n’est plus qu’un rêve de touriste ou la légende de la guerre civile. Tout ça mélangé au théâtre de Lorca. Et j’en ai assez du théâtre de Lorca ! Les femmes stériles et les drames ruraux, ça va comme ça ! » Diego alias Carlos, alias Domingo, est fatigué. Ce membre du Parti communiste espagnol vit dans la clandestinité entre sa terre natale et la France, terre d’asile et base de la direction de son organisation. « Les copains » tombent les uns après les autres, les actions sur le terrain lui semblent se résumer à des coups d’éclat sans lendemain. Cela fait plus de vingt ans que Diego vit dans le secret et l’inquiétude.

(suite…)

Read Full Post »

La meilleure façon de marcherCritique de film. Premier long métrage de Claude Miller, ex-assistant de François Truffaut, La Meilleure façon de marcher est, outre ses qualités cinématographiques, un des films qui permettent le mieux de réfléchir au concept de virilité.

÷

« Dans la troupeuh, y’a pas d’jamb’de bois… » : durant l’été 1960, deux « monos » d’une petite colonie de vacances dirigée par l’ineffable Claude Piéplu se sont constitué un territoire exclusif. Philippe (Patrick Bouchitey) fait partager son amour du théâtre à ses enfants, tandis que Marc (Patrick Dewaere) ne jure que par le sport. Un soir, Marc pénètre dans la chambre de Philippe et le découvre travesti en gitane. Gêne réciproque : que va faire Marc ? L’essentiel du film consiste en l’exposition de tout ce qui oppose et réunit les deux hommes. L’intello et le macho se cherchent : le duel sous-jacent prendra véritablement forme à la fin du film, lors d’un bal costumé.

(suite…)

Read Full Post »

Les nuits de la pleine luneCritiques de films. Cinéaste de la légèreté de l’âme, peintre de la classe moyenne française, optimiste militant… Encyclopédiste de la seconde moitié du XXe siècle, nourri de philosophie, de peinture, d’architecture, Éric Rohmer écrit les romans que les écrivains d’aujourd’hui peinent à imaginer.

÷

La comédie humaine selon Jean-Marie Maurice Schérer (vrai nom d’Éric Rohmer) se décline en plusieurs blocs. Après quelques films courts et Le Signe du lion (1959), son premier long métrage, l’auteur prend son envol avec ses Six contes moraux (1962-1972, La Collectionneuse et Ma nuit chez Maud sont des succès). En parallèle, l’ancien professeur de lettres travaille pour la télévision scolaire (1964-1969). Il livre également quelques documentaires pour l’ORTF (Ville nouvelle). La Marquise d’O et Perceval le Gallois, deux films à part, ponctuent ses années 1970, avant l’inauguration du cycle Comédies et proverbes (1980-1987) dans lequel figure Les Nuits de la pleine lune. En 1989, une nouvelle aventure commence avec les Contes des quatre saisons, dont Conte d’hiver.

(suite…)

Read Full Post »

Le Manuscrit trouvé à SaragosseCritique de film. C’est l’histoire d’un film retrouvé, inspiré d’un roman composé de dizaines d’intrigues… À voir et à lire, Le Manuscrit trouvé à Saragosse est un merveilleux labyrinthe dans lequel on s’amuse à s’égarer. Suivez le guide.

÷

« Moi, je commence à m’y perdre » lâche Alphonse van Worden, jeune capitaine de la garde wallonne du roi d’Espagne. Comme ce candide héros, nous sommes l’objet du diabolique récit de Jan (ou Jean) Potocki, diplomate polonais auteur de Manuscrit trouvé à Saragosse, un monument de la littérature européenne qui fut écrit en français de 1797 à 1812. Pillée durant tout le XIXe siècle, son œuvre n’a été véritablement reconnue qu’en 1958, lorsque pour les éditions Gallimard, Roger Caillois en livra un quart sous son titre original. Enfin, en 1989, René Radrizzani édita chez José Corti une quasi intégrale à partir de très nombreux fragments retrouvés.

(suite…)

Read Full Post »

Chaplin ImmigrantCritiques de films. Charlot : c’est sous ce nom que nos arrière-grands-parents rencontrèrent et adorèrent le petit homme moustachu qu’interprétait Charles Chaplin. Ce sont les douze films produits par la firme Mutual en 1916 et 1917 qui permirent au comédien cinéaste de devenir un grand auteur. L’un d’eux, L’Émigrant, installa définitivement son personnage au panthéon du XXe siècle.

÷

Très vite, le monde entier découvrit Charlot. La carrière cinématographique de Charles Spencer Chaplin débute au commencement de l’année 1914. Un an plus tard, on retrouve son personnage dans des bandes dessinées, en jouets et en chansons. La série produite par Mutual (1916-1917) représente une période charnière. Durant douze films, l’univers de Charlot s’enrichit. Apparaissent à ses côtés la belle Edna Purviance (recrutée en 1915, elle le fera rêver au long de 35 films), le barbu et sourcilleux Eric Campbell, « méchant » cauchemardesque qui mourra malheureusement en 1917, ainsi que le rondouillard Henry Bergman.

(suite…)

Read Full Post »

JOURNAL INTIMECritique de film. Nous sommes en 100 après Lumière. Toute l’Italie est occupée par les Téléberlusconiens… Toute ? Non ! Un irréductible cinéaste résiste encore et toujours. Son nom : Nannimorettix.

÷

L’affiche de Caro Diario (Journal intime) montre, à la manière d’une bande dessinée, Nanni Moretti sur sa Vespa filant son bon et mauvais coton. Découpé en trois parties, son film expose les états d’âme d’un homme libre, toujours ébahi par ce qu’il perçoit du monde qui l’entoure. Nous sommes à Rome, il est impossible d’en douter dès les premières images du premier volet. C’est l’été, filmé de dos, il parcourt les rues de sa ville. Sensation de plaisir pur, rythmée par les tubes du cinéaste (Angélique Kidjo, Khaled, Leonard Cohen, Keith Jarrett). Il donne son point de vue sur les façades romaines, le prix du mètre carré, la rénovation et les nouveaux quartiers de la ville… Le cinéaste prend à partie les passants, rêve de savoir danser comme Jennifer Beals dans Flashdance… Justement, la voilà, flânant dans la rue. « Vous êtes presque fou, pas encore » lui dit-elle.

(suite…)

Read Full Post »

Ardéchois cœur fidèleCritique de série. « ORTF et Technisonor présentent »… Cette annonce familière des téléspectateurs des années 1960 et 1970 évoque l’époque durant laquelle la télévision française produisait de grands feuilletons romanesques. Pièce maitresse du genre, Ardéchois cœur fidèle mérite d’être revu à plus d’un titre.

÷

Dans les années 1820, l’ancien capitaine de l’armée napoléonienne Toussaint Rouveyre est de retour en Ardèche. Rapidement, les manigances des partisans de la Restauration l’amènent à fuir son village. Parti à la recherche de son frère, qui s’est fait compagnon menuisier du Devoir (les Dévoirants), il découvre que ce dernier a été tué au cours d’un affrontement avec les membres d’une autre obédience, les compagnons du Devoir de Liberté (les Gavots). Pour retrouver l’assassin nommé Tourangeau Sans Quartier et se faire justice, Toussaint devient lui-même compagnon chez les Gavots et entame son tour de France. En ces temps où toute association d’ouvriers est suspecte aux yeux du pouvoir, sa quête s’annonce périlleuse. Il retrouve l’être haï, mais ses projets vont-ils pouvoir s’accomplir ?

(suite…)

Read Full Post »

« Au revoir les enfants »Critique de film. Au revoir les enfants est inspiré d’une histoire vraie, vécue par Louis Malle. Il signe là une œuvre sensible, de forme classique, sur l’amitié et l’adolescence et sur des événements historiques douloureux.

÷

« Au revoir les enfants », ce fut l’adieu du Père Jacques-de-Jésus (le Père Jean dans le film) à ses élèves réunis dans la cour du Petit-collège d’Avon par les nazis. « Plus de quarante ans ont passé, mais jusqu’à ma mort je me rappellerai chaque seconde de ce matin de janvier », dit en voix off Louis Malle en conclusion d’un film qu’il a longtemps laissé mûrir dans son esprit. « L’imagination s’est servi de la mémoire comme un tremplin. J’ai réinventé le passé au-delà de la reconstitution historique, à la poursuite d’une vérité à la fois lancinante et intemporelle. » La mémoire individuelle, les faits historiques, l’ambition artistique et les impératifs d’une production cinématographique, c’est à l’analyse de ce périlleux équilibre que ce film nous convie.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Jérôme-Cécil Auffret fait partie de la maison de production Boréales depuis sa création en 1987. Pour elle, il a signé quelques épisodes de la série Les Seigneurs des animaux, contes dans lesquels l’ethnologie et l’éthologie croisent l’art cinématographique.

÷

Il a notamment réalisé Le Pélican de Ramzan le Rouge : en Inde, sur le lac Manchar, les pêcheurs Mohanna ont pour « hobby » la capture d’oiseaux dont ils agrémentent leurs jardins. Comme dans tous les villages, la jalousie pointe son nez de fouine… À la découverte d’un site magnifique, d’un peuple inconnu et d’animaux étonnants, s’ajoute le plaisir de suivre un récit tantôt poignant, tantôt amusant, captivant toujours. Tels sont les atouts de ce film et de la collection en général.

(suite…)

Read Full Post »

Edward aux mains d’argentCritique de film. Après Batman et avant Mars Attack !, le très imaginatif cinéaste américain Tim Burton revisitait en 1990 les grands thèmes du cinéma fantastique hollywoodien en tournant Edward aux mains d’argent (Edward Scissorhands). Il offrait ainsi un merveilleux conte moral à un large public et signait peut-être là son chef-d’œuvre.

÷

L’histoire

Une grand-mère raconte une histoire à un enfant qui ne veut pas dormir. Il était une fois… dans un mystérieux château, un être créé par un savant qui, mort trop tôt, n’avait pu le terminer son œuvre : des ciseaux remplaçaient ses mains… Un jour, la gentille Peggy (Dianne Wiest) découvre cette créature. Il s’agit d’Edward (Johnny Depp), un innocent garçon qu’elle décide d’accueillir au sein de sa famille. Edward excite l’intérêt des commères du quartier, il devient une célébrité, il passe à la télé. Kim (Winona Ryder), la fille de la maison, s’amourache d’Edward, ce qui provoque la jalousie de son boy friend. Ce dernier fomente un méchant coup contre son rival…

(suite…)

Read Full Post »

MolièreCritique de film. Femme de théâtre, Ariane Mnouchkine a réalisé un Molière qui est autant un récit biographique qu’un manifeste sur son art.

÷

L’entreprise était délicate pour Ariane Mnouchkine, laquelle s’était fait connaître par des spectacles libertaires mettant en question les canons d’une certaine tendance du théâtre français. Le cinéma ne réussit en effet pas toujours aux metteurs en scène qui œuvrent habituellement sur les planches. Ici, la partie est gagnée. Durant plus de quatre heures, le spectateur est porté par un souffle irrésistible. L’animatrice du Théâtre du Soleil nous entraîne au cœur d’un XVIIe siècle frappé de misère. Alors que s’élève le Roi-Soleil, un jeune bourgeois parisien fasciné par Corneille part rejoindre les Béjart, une troupe de saltimbanques auprès de laquelle il découvre la farce à l’italienne. Avec eux, Jean-Baptiste Poquelin devenu Molière, connaîtra la « galère », avant de se faire subventionner par des princes, puis par Louis XIV…

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Noël Simsolo est historien du cinéma, cinéaste, scénariste, producteur à France Culture, auteur d’ouvrages sur Sacha Guitry, Fritz Lang, Sergio Leone ; il écrit également des romans noirs. Nous le rencontrons  à l’occasion de sa nomination en tant que conseiller à la programmation du festival international du Film d’histoire de Pessac. Manifestation au cours de laquelle il animera des débats.

÷

Festival international du film d'histoire de Pessac 1994Le festival de Pessac explore les années 1960 à partir de films de fiction. Quel lien réunit les films présentés ?

Les années 1960, c’est un moment où les grands mouvements de pensée ont le plus imprégné les films. La programmation est double : les grands mouvements vus par le cinéma de cette époque et des films, réalisés plus tard, au regard distancié, comme Mourir à 30 ans ou Hair, tous permettant d’ouvrir des discussions. Le festival suit trois axes : la Nouvelle vague, le jeune cinéma qui a éclaté dans le monde entier durant la même période et le regard critique que le cinéma portait sur la société.

(suite…)

Read Full Post »

Liste des critiques de films et séries publiées sur ce blog.

Avec liens.

Classées de A à Z.

(suite…)

Read Full Post »

Duel in the Sun - King VidorCritique de film. L’auteur de Taxi Driver et de Casino met les petits plats dans les grands. Miracle : avec son Voyage à travers le cinéma américain, il nous sert un repas à la fois pantagruélique et digeste.

÷

En près de quatre heures, on découvre avec Martin Scorsese ce que les films américains ont de particulier et d’universel. « Je ne peux parler que des films qui m’ont ému et intrigué ; c’est impossible d’être objectif. C’est un peu comme un musée imaginaire : impossible d’en visiter toutes les salles. » En ne cherchant pas à être exhaustif, il l’est presque, tout au long d’un cours magistral palpitant. Maître Scorsese combine sa pratique de cinéaste, un savoir théorique sans faille de cinéphile et la fascination du cinéphage, éternel enfant joyeux d’aller au ciné le samedi soir. On retrouve dans ce Voyage la même intelligence que dans L’Itinéraire d’un cinéfils du critique français Serge Daney mais, différence capitale, le propos est ici étayé par une abondance d’extraits de films qui fait rêver.

(suite…)

Read Full Post »

La Règle du jeuCritique de film. À Paris puis dans un château en Sologne, on suit les intrigues sentimentales tragi-comiques de plusieurs personnages, lesquels s’agitent en tout sens dans une ambiance de plus en plus tendue.

÷

Lorsqu’il réalise La Règle du jeu en 1939, Jean Renoir a 44 ans et est en pleine possession de ses moyens. Artiste bouillonnant d’idées, il devient son propre producteur grâce au succès public de La Bête humaine. Et pourtant, lors de sa sortie en salle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, La Règle du jeu choque et scandalise. Tableau au vitriol de la société française de son époque, le film est encore aujourd’hui un formidable outil pour comprendre un moment crucial de notre histoire. C’est également une œuvre exceptionnelle du point de vue de l’art cinématographique, qui permet notamment de s’interroger sur les rapports complexes existant entre théâtre et cinéma chez Renoir.
(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »