Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Classique’

Interview. « Léonard de Vinci – La musique secrète » est le titre d’un concert de l’ensemble Doulce Mémoire donné à l’auditorium du Louvre, musée qui consacre comme on le sait une exposition événement au peintre de « La Joconde », tableau star de l’institution. On doit le beau programme de la soirée à Denis Raisin Dadre, flutiste et directeur de cet ensemble instrumental et vocal spécialisé dans la musique de la Renaissance. Il a mené avec passion de fructueuses recherches afin de retrouver les airs que Léonard de Vinci a pu interpréter.

÷

Peut-on suivre l’exposition en écoutant les enregistrements figurant sur votre disque ?

Absolument, je pense même que cela peut être très intéressant.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Dirigeant l’orchestre de sa compagnie La Tempête, Simon-Pierre Bestion propose un spectacle très original,« Bach the Minimalist », avec la complicité de Jemma Woolmore laquelle se livre à une performance mapping video live. Des pièces du génial Jean-Sébastien y sont mélangées à d’autres, qualifiées de minimalistes, qui ont été écrites par des compositeurs des 20e et 21e siècles. Envoûtant !

÷

Votre compagnie se nomme La Tempête : c’est ce que vous promettez à vos spectateurs ?

Ah ! Habituellement, on me demande si c’est un hommage à la pièce de Shakespeare. Mais l’idée de la tempête me plait. Les éléments se déchaînent puis on attend de voir ce qui va se passer après, s’il va y avoir quelque chose de nouveau…

(suite…)

Read Full Post »

Interview. La violoncelliste aventureuse Sonia Wieder-Atherton a commencé en 2012 un cycle de concerts hors norme, intitulés chacun « Odyssée ». À l’occasion de Nuit blanche, elle en donne six versions à la Cité de la musique. Cette invitation au voyage faite aux spectateurs, libres d’aller et venir dans la salle, les embarquera dans un périple sonore et visuel passant par les mondes de Bach, Bellini, Prokofiev, Krawzyck, Aperghis, ou Schumann, dont des œuvres croisent la route de pièces de Sonia Wieder-Atherton inspirées par des chants corses, hébraïques, ou arabo-andalous.

÷

Votre spectacle porte un titre évocateur. De quoi s’agit-il ?

C’est l’histoire d’un voyage d’une femme violoncelliste, laquelle est confrontée à différents sons. Je joue avec une bande-son comportant des bruits de vagues, de vent, de coups de tonnerre, etc. On y entend aussi des voix enregistrées dans divers lieux, au cours de résidences. Ce peut être une chanteuse, un écrivain, des enfants… Enfin, des gens qui avaient envie de participer à ce voyage !

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Le samedi en fin de journée, des espaces du château de Versailles se visitent en présence de musiciens et danseurs costumés comme au temps de Louis XIV ! Intitulé Sérénade Royale de la Galerie des Glaces, ce parcours est animé par des artistes de la Compagnie de Danse l’Éventail et de l’ensemble de musique baroque Les Folies Françoises dirigé par le violoniste Patrick Cohën-Akenine.

÷

Comment se déroule la Sérénade ?

C’est un dispositif bien rodé car cela fait plusieurs années qu’il existe. Vous êtes accueilli par un comédien dans le salon d’Hercule, puis une séance de chant accompagné de théorbe vous attend dans le vestibule de la Chapelle royale. Arrivé dans la Galerie des Glaces, vous assistez à une « turquerie », un ensemble de musiques et de danses qui évoque la venue d’un émissaire ottoman à la Cour de Louis XIV. La Sérénade se conclut par une scène d’escrime dans la cour de Marbre. L’idée est de montrer les différents arts que l’on enseignait et pratiquait à la Cour du roi. Écoutée lors de messes, de bals ou de soupers, la musique, par exemple, était permanente à Versailles, même si la radio n’existait pas encore !

(suite…)

Read Full Post »

Interview. La soprano Julie Fuchs nous offre un magnifique programme consacré au bel canto à l’Opéra royal du château de Versailles, de même que sur l’album Mademoiselle. Avec le grand talent qu’on lui connaît, elle interprète ce soir des airs de Rossini, Fioravanti, Donizetti, Raimondi, Berlioz et Barbieri en compagnie de l’Orchestre National d’Île-de-France dirigé par Paolo Arrivabeni.

÷

Qu’est-ce que le bel canto ?

Littéralement, cela signifie beau chant. En tant que terme générique, le bel canto qualifie un répertoire écrit pour mettre en avant la voix. On le doit à beaucoup d’Italiens, mais pas seulement. Il est associé à la période romantique, quoiqu’il soit plus ancien qu’on ne le croit.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Voici un printemps très florissant pour la pianiste Vanessa Wagner qui donne Inland, son nouveau projet en solo consacré à des œuvres minimalistes, retrouve son confrère violoniste Augustin Dumay pour une nouvelle conversation à deux, puis participe à un concert orchestral avec Les Solistes Français.

÷

Inland fait suite à Statea, programme également consacré à la musique qualifiée de minimaliste, réalisé avec le musicien électro Murcof…

Qui était constitué de pièces de compositeurs de Satie, Cage, ou Adams. Dans le même esprit, mais seule cette fois, j’explore ce répertoire très prolifique en mettant en avant des musiciens pour beaucoup peu connus comme Bryce Dessner, William Susman ou Nico Muhly, aux côtés de plus célèbres tels que Moondog, Philip Glass, Michael Nyman ou Wim Mertens. C’est une sorte de voyage au cours duquel s’enchaînent des atmosphères différentes, quoiqu’une certaine mélancolie se dégage de ces morceaux intimistes. Il n’y a pas si longtemps que j’ose jouer des œuvres de ce répertoire, même si j’en écoute depuis un bon moment. J’essaie de trouver un équilibre entre l’interprétation de ces pièces et d’autres, appartenant aux domaines classiques, de même que j’aime travailler avec des artistes de diverses disciplines, ou me produire dans des lieux inattendus. Sortir de sa zone de confort est une bonne chose.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Manon retrouve l’Opéra Comique, où cet opéra de Jules Massenet, adapté du roman Manon Lescaut de l’abbé Prévost, est né en 1884. Il est présenté dans une production mise en scène par Olivier Py avec, dans le rôle-titre, la flamboyante Patricia Petibon. Marc Minkowski en assure la direction musicale à la tête des Musiciens du Louvre. Quelle affiche !

÷

Qui est Manon ?

C’est une jeune femme dont on ne connaît pas le passé, qui cherche à briller, mais aussi à exister par rapport aux hommes. Avec le chevalier Des Grieux, elle vit une histoire passionnée, tous deux formant une sorte de couple à la Bonnie and Clyde !

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »