Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Hip-hop’

Dossier. Espaces où se concentrent et se brassent des populations venues de divers horizons, les villes sont des lieux propices à l’émergence de formes musicales originales. Issues de cultures locales, nourries d’influences extérieures, modernisées ou respectueuses de la tradition, elles sont devenues des emblèmes de ces cités, voire d’un pays tout entier. Les découvrir au cours d’un séjour fait partie des bonheurs que l’on peut s’offrir lors de ses voyages. Nous vous invitons dans ce dossier à suivre de belles partitions à travers le monde.

(suite…)

Read Full Post »

Rue de VerneuilDossier. Les chanteurs et musiciens pop se nourrissent de leur environnement, des rumeurs de leur ville comme de la vie qu’ils y mènent. Aussi est-il passionnant d’aller sur leurs traces pour voir où ils ont passé leur enfance, fait leurs débuts, écrit tout ou partie de leur répertoire et, parfois, visiter les lieux où ils reposent. Ce dossier vous propose des parcours et une sélection de sites majeurs où vous avez de grandes chances de percevoir quelque chose de la magie qui émane ou émanait de stars mondialement célèbres telles qu’Elvis Presley, U2, Bruce Springsteen, Serge Gainsbourg ou Shakira. Nous vous indiquons également des musées qui sont dédiés à certaines d’entre elles, des Beatles à Oum Kalsoum en passant par Bob Marley et ABBA. Il y en a pour tous les goûts !

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Si les musiques typiques sont encore florissantes dans toutes les îles des Caraïbes, il faut bien reconnaître qu’un vaste mouvement de brassage des genres poursuit irrésistiblement son cours. La musique du Dominicain Mangu – pseudo faisant référence à un plat tonique constitué de bananes plantains – est un réjouissant symptôme du phénomène. Dans ce disque sautillant, le tchatcheur et musicien mélange avec bonne humeur rythmes afro-latinos, hip hop et ragga. Il faut dire que l’énergumène nourrit depuis un bon moment son inspiration en vadrouillant entre les Amériques, notamment du Bronx à Miami, Paris et allez savoir où ! Venant longtemps après un premier album (Mangu, cd Island) qui avait déjà mis le feu en 1998 et un tube avec le groupe noJazz en 2002 (« Candela »), Mi familia comble l’attente de ceux qui avait apprécié son énergie.

(suite…)

Read Full Post »

Liste des critiques de disques publiées sur ce blog.

Avec liens.

Classées de A à Z .

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Mazel tov ! Solomon et Socalled sont dans la place ! Il n’y a plus qu’une chose à faire : taper dans ses mains et faire tourner les vinyles ! Provenant de Londres, cette folie klezmer est une jolie surprise, du genre inclassable. Elle est l’œuvre de deux musiciens au parcours atypique. Sophie Solomon est une violoniste britannique, une spécialiste du folklore ashkénaze qui accumule néanmoins les collaborations au sein de collectifs électro – elle est membre de Oi Va Voi et se fait également appeler DJ Starets. Quant au canadien Socalled (alias Josh Dolgin), ce manipulateur de rythmes analogiques et digitaux s’est fait, de Montréal à New York, le champion d’un genre improbable : le hip hop yiddish ! L’union entre ces deux énergumènes est scellée par ce disque dans lequel ils jouent, avec le cérémonial en vigueur lors des banquets de mariages du Yiddishland. Puisque c’est la fête et que plus on est de fous, plus on peut aller à fond dans le délire, un certain nombre de figures du renouveau klezmer sont invitées à titre de témoins actifs.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. « C’est l’exode du vingt-et-unième siècle ! » L’exode dont il est question dans la cavalcade sonique qui ouvre l’album d’Asian Dub Foundation, c’est celui des parias des années 2000 qui frappent aux portes de la « Fortress Europe ». Les mots d’ADF sont crachés comme des boules de feu : pas d’arrangements, pas de grimaces, comme dirait Zebda, le groupe cousin de ce collectif britannique. Comme les Toulousains, les membres d’ADF passent par le rock, le reggae, le hip hop et les musiques de leurs pays d’origine – ce sont des enfants d’émigrés du sous-continent indien installés dans le Royaume plus ou moins Uni – pour exprimer leurs points de vue. Mais ils le font avec nettement plus de brutalité que les Français. Depuis 1993, se situant dans le droit fil d’une lignée Clash – Specials – Basement 5 – Public Enemy, ADF perpétue plus une manière d’être qu’un genre musical.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de disque. Le succès continu des musiques cubaines permet de découvrir nombre de gloires chenues et méconnues de la grande île des Caraïbes. Mais il donne également l’occasion à de nouveau talents de trouver des oreilles attentives. Les Orishas ne sont pas un groupe de salsa de plus. Ces trois jeunes installés en Europe offrent une synthèse convaincante de rythmes provenant de leur terre natale et de break beats made in USA. Yotuel et Ruzzo sont les deux rappeurs du trio, Roldán en est le chanteur. Douceur de celui-ci, rugosité de ceux-là : ce type d’alternance a fait ses preuves dans le hip hop et le raggamuffin. Ici, la couleur afro-cubaine est déterminante. Elle permet d’échapper aux aspects répétitifs dont pâtissent parfois les œuvres des tchatcheurs jamaïquains et afro-américains.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »