Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Jazz’

Interview. Line Kruse est une violoniste danoise, très liée à Paris, qui aime autant le jazz king size que les musiques latino-américaines – elle a travaillé avec Gotan Project, fameux groupe mêlant tango et électro. Mélodieuses et foisonnantes de rythmes, ses élégantes compositions sont à déguster en septette (11 octobre) puis en big band (4 décembre).

÷

Un big band jazz mené par une violoniste, ce n’est pas banal…

Oui, à ma connaissance, c’est assez inédit. Des violonistes invités par ce type de formation c’est courant, mais créer un répertoire dédié à cet instrument dans ce cadre-là, non. L’idée est de contribuer au renouvellement d’une longue tradition en explorant les rythmes latino-américains, lesquels sont d’une richesse incroyable.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Interview. Lisa Simone est parvenue à se faire un prénom, ce qui n’était pas forcément gagné d’avance ! La fille de Nina Simone a parcouru le monde, enfant puis adulte, notamment en s’engageant dans l’armée états-unienne. Elle a fait partie de groupes et chanté dans des comédies musicales avant de construire une carrière solo depuis la France. Les chansons soul blues et jazz teintées de gospel de cette artiste à la voix chaude forment un univers intime dans lequel on se sent le bienvenu. Le concert qu’elle donne aujourd’hui en plein air en donne un florilège, auquel elle ajoute des titres chantés par sa mère.

÷

Dans quelle mesure la carrière de votre mère vous a influencée dans votre décision de chanter ?

La voix de ma mère et la musique étant les premières choses que j’ai entendues, il y a donc quelque chose de naturel pour moi dans le fait de chanter. Quand je regarde en arrière, je réalise que je ne porte pas seulement l’héritage familial, je fais ce pour quoi je suis destinée. La musique et la scène coulent dans mes veines.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Mina Agossi chante « Marseille », le titre éponyme du nouvel album de Ahmad Jamal, ce qui lui vaut d’être invitée à présenter son projet intitulé UrbAfrika au cours de la série de concerts consacrée à ce grand pianiste, lequel l’apprécie beaucoup depuis un bon moment. On suit avec bonheur cette artiste, qui est l’une des chanteuses les plus originales de la scène française, pour un voyage jazzistique qui nous fait notamment vadrouiller du côté du Bénin.

÷

UrbAfrika : le titre de votre nouveau projet est explicite…

C’est effectivement une évocation de l’Afrique urbaine, pas un hommage world à la musique traditionnelle rurale. Sans qu’il s’agisse d’un trip identitaire, c’était aussi l’occasion pour moi de réfléchir sur mes origines béninoises, ce que j’ai commencé à faire après avoir rencontré tardivement mon père. Les clichés sont exclus de ce projet qui veut donner une vision de l’Afrique moderne, pleine de potentiel, d’énergie, de fraîcheur…

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. Rock, électro, chanson, jazz, opéra… D’importants festivals rassemblent à travers la planète des centaines de milliers de mélomanes addicts aux sons des plus renommés artistes du moment. Pour vous aider à trouver la manifestation qui se trouvera sur votre route cet été, à moins qu’elle soit votre destination principale, routard.com vous invite à découvrir les programmes de 25 festivals incontournables. Ils le sont d’autant plus qu’ils se déroulent la plupart du temps sur ou tout près de sites remarquables : mer, montagne, nature, ville majeure… Pas étonnant que ces festivals soient des locomotives pour le tourisme !

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Une chanteuse de jazz française qui se produit accompagnée d’un orchestre symphonique, cela n’est pas courant. Anne Ducros frappe un grand coup avec « Brother Brother ! », un nouveau et beau projet discographique consacré à des interprétations de morceaux issus des répertoires soul, pop et chanson française (Sting, Stevie Wonder, Joe Cocker, Juliette Gréco, Etta James…) arrangés pour elle par Giuseppe Emmanuele. Elle le présente sur scène en y ajoutant des titres d’Ella Fitzgerald, l’une de ses héroïnes.

÷

« Brother Brother ! » est une exclamation issue de la chanson « What’s going on » de Marvin Gaye que vous reprenez. Le titre de votre projet évoque aussi autre chose…

Oui, la disparition de mon frère l’an dernier, dont j’étais très proche. Le projet s’est construit à partir des chansons qu’il aimait le plus.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Yoann Kempst swingue et groove en douceur quand il ne déclenche pas des éclairs avec sa guitare électrique au gré de morceaux délicieusement instables. Ils relèvent a priori du genre fusion, mais ce serait très réducteur de les circonscrire à ce dernier. Ce musicien sans carcan joue ce soir en trio avec le bassiste Guillaume Marin et le batteur Francis Arnaud.

÷

Votre musique entre difficilement dans une catégorie…

Ma démarche consiste à créer des morceaux à tiroir qui procèdent de quelque chose s’approchant de l’artisanat, de la cuisine… Je mets les mains dans la matière. À charge pour l’auditeur de deviner quels en sont les ingrédients.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Fondé par le flûtiste Joce Mienniel et le saxophoniste Sylvain Rifflet, l’ensemble Art Sonic est un quintette à vent, type de formation plutôt rare dans le jazz. Avec l’accordéoniste Didier Ithursarry, il rend hommage à un très beau répertoire, celui du musette et de la chanson populaire française. Intitulé « Le bal perdu », ce programme se constitue de morceaux, datant pour les plus récents d’il y a un demi-siècle, qui ont été arrangés de façon à la fois respectueuse et audacieuse. Joce Mienniel nous explique pour quelles raisons Art Sonic redonne vie à ces délicieuses ritournelles.

÷

Quel a été l’événement déclencheur de ce projet ?

Déjà, à la base, il faut dire que je suis curieux de nature, c’est une nécessité intérieure pour moi. J’ai besoin de m’exprimer dans différents genres. Récemment, j’ai réalisé un travail autour de l’œuvre du guitariste malien Ali Farka Touré, par exemple. C’est quelque chose que je partage avec Sylvain Rifflet qui, comme moi, aime explorer les domaines des musiques populaires. Plus précisément, c’est en écoutant la chanson « C’était bien (Au petit bal perdu) » de Bourvil que j’ai eu un flash. Cette merveille m’a amené à faire des recherches sur tout un univers.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »