Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Première Guerre mondiale’

Dossier. Ça s’est passé là… La France abonde en sites historiques, certains d’entre eux étant des lieux où des événements importants se sont déroulés. Il est impossible de tous les mentionner. Alors, allons à l’essentiel et partons à la découverte de ceux qui restent les plus marquants, là où l’on peut sentir le souffle de l’histoire, même si parfois le décor a parfois quelque peu changé. Nous indiquons dans les pages qui suivent 20 sites incontournables, auxquels nous avons ajoutés d’autres qui leur sont étroitement associés.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Verdun - photo Michel DoussotReportage. Un siècle après la bataille de Verdun, le vaste secteur où elle s’est déroulée est toujours inhabité. Par des vivants du moins… Il faut s’y rendre, pour tenter de ressentir ce qu’ont pu vivre ici des millions de combattants français et allemands dont beaucoup ont péri d’une façon atroce en 1916. D’autant plus que l’un de vos ancêtres a certainement arpenté ce bout de terre lorraine aujourd’hui couvert d’une belle forêt.

(suite…)

Read Full Post »

Ex-libris Der Des DersInterview. Durant l’hiver 1920 à Paris, les fantômes de la Grande Guerre n’en finissent plus de hanter les personnages de Le Der des ders, roman écrit par Didier Daeninckx que Jacques Tardi a adapté sous forme de bandes dessinées. Les deux auteurs nous expliquent comment ce travail s’est effectué.

Ces deux-là devaient se rencontrer. En 1984, à la lecture du Der des ders, roman de Didier Daeninckx paru dans la Série noire, le dessinateur de bandes dessinées et illustrateur Jacques Tardi se passionne pour son intrigue et le contexte dans lequel elle se déroule. En 1920, un détective privé parisien recherche des poilus disparus pour le compte d’épouses qui veulent refaire leur vie. Le coup de fil d’un « héroïque » colonel va l’entraîner dans une sombre histoire où se croisent un magouilleur américain, une bourgeoise frivole, des anarchistes précurseurs de Droit au logement et un maître chanteur. Il y avait là effectivement de quoi faire saliver Jacques Tardi. « Tu ne l’as pas écrit pour moi ? » demande-t-il à son camarade au cours de l’entretien qu’il nous a accordé. « Non ! répond Daeninckx. Quand j’écris des romans, à aucun moment je pense à des adaptations. J’ai déjà assez de difficulté à sortir du piège dans lequel je me suis fourré tout à fait volontairement. » Pourtant, après son coup de cœur, « L’idée a fait son chemin, raconte Tardi. J’avais d’autres projets, le temps a passé, les questions de rachats de droits ont posé des problèmes aux éditeurs. Et puis à un moment, cela s’est précipité. »

(suite…)

Read Full Post »

Le Pantalon 4Critique de film. Comment, pour avoir refusé de porter un pantalon taché de sang, un fantassin de la Grande Guerre est fusillé « pour l’exemple » en 1915. C’est l’histoire vraie et atroce que raconte le cinéaste Yves Boisset dans Le Pantalon.

÷

Quand le sergent fourrier, chargé de délivrer à chaque nouvelle recrue son paquetage, donne un pantalon blanc à Lucien Bersot au lieu d’un rouge – couleur réglementaire -, il ne sait pas que ce geste va avoir de lourdes conséquences. L’histoire du Pantalon est authentique. Pour la raconter, Yves Boisset s’appuie sur l’enquête d’Alain Scoff, qui signe le scénario, mais aussi, le fait est à noter, sur les conseils de deux représentants du Ministère de la Défense. L’auteur de R.A.S. (1973), Allons z’enfants (1981) et de L’Affaire Dreyfus (1995) poursuit dans sa veine militaire, peut-être la plus forte de son œuvre. Il y réussit des moments de vérité inoubliables. Ici, il est aidé pour cela par Wadeck Stanczak qui joue Lucien Bersot en finesse, un chic type broyé par un système qui le dépasse, l’un de ces vaillants soldats des années 1914 et 1915 qui ont cru que la guerre allait durer peu de temps.

(suite…)

Read Full Post »

Dossier.  Chargées d’histoire, riches en découvertes, un grand nombre de routes françaises ont acquis une renommée mondiale. C’est le cas de la nationale 7 ou de celle des châteaux de la Loire. D’autres, presque oubliées au fil du temps, connaissent une renaissance. Ainsi la via Domitia romaine et la voie Regordane médiévale. Enfin, à la faveur de l’expansion du tourisme, des itinéraires ont été inventés au XXe siècle. Ils sont destinés à mettre en valeur un patrimoine naturel, telle la route des Grandes Alpes, ou historique comme la route Napoléon et le circuit du souvenir qui traverse les champs de bataille de la Grande Guerre dans la Somme. En guise d’invitation au voyage, ce dossier vous propose de (re)découvrir ces routes célèbres.

(suite…)

Read Full Post »

albert-londres-10

« – Votre reportage n’est pas dans la ligne du journal !
– Messieurs, vous apprendrez à vos dépens qu’un reporter ne connaît qu’une seule ligne, celle du chemin de fer ! »

Dossier. Référence absolue des reporters français, Albert Londres (1884-1932) n’a pas seulement arpenté l’Inde, l’Indochine, la Palestine et les Balkans, dénoncé les méfaits de la colonisation en Afrique, enquêté sur le bagne de Cayenne et la traite des blanches en Argentine. Il nous a aussi laissé des ouvrages qui restent des modèles du genre et un Prix qui porte son nom, décerné depuis sa mort aux plus grands journalistes français. L’histoire de ce globe-trotter emblématique est celle d’un rêveur qui s’en prenait aux réalités du monde.

(suite…)

Read Full Post »

Blaise Cendrars« Quand tu aimes il faut partir / Quitte ta femme quitte ton enfant / Quitte ton ami quitte ton amie / Quitte ton amante quitte ton amant / Quand tu aimes il faut partir » (« Tu es plus belle que le ciel et la mer »).

Dossier. Frédéric-Louis Sauser, alias Blaise Cendrars, est de ces écrivains dont le nom est pour toujours associé au voyage. En train, en bateau, en voiture, il a parcouru l’Europe, la Russie, les Amériques… bien souvent sans un sou en poche. De ses pérégrinations, Blaise Cendrars (1887-1961) a tiré une œuvre foisonnante. Passionné par les arts et techniques modernes, par les mystiques aussi, il fut à la fois un poète avant-gardiste et un prosateur généreux, un romancier et un reporter. Il fascine par la simplicité et l’évidence de son style, par la force des tableaux et des portraits d’où jaillit une humanité rare. L’auteur de L’Or, de Moravagine et de Bourlinguer alimente aujourd’hui encore notre désir formulé par le titre de son dernier roman : Emmène-moi au bout du monde. Ce dossier vous propose de le suivre à la trace, en faisant quelques haltes afin de partager certains de ses points de vue.

(suite…)

Read Full Post »