Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Saxophone’

Sylvain Rifflet - Photo Sylvain_Gripoix_Creation_manteau_Tiphaine_MartinInterview. Son jazz singulier est des plus envoûtants. En ouverture du Paris Jazz Festival, qui se déroule jusqu’au 31 juillet, le saxophoniste Sylvain Rifflet fait raisonner ses Mechanics dans le cadre bucolique du Parc floral. Comment a-t-il conçu ses superbes petites machineries musicales ? C’est ce qu’il nous explique.

Mechanics : d’où vient ce titre ?

Je trouvais amusant d’évoquer la mécanique, au sens garagiste du terme, en intitulant de cette façon l’ensemble de mes nouveaux morceaux, alors que ces petites structures que nous avons élaborées n’ont en fait rien de prosaïque.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Interview. Le tempétueux saxophoniste Guillaume Perret et les musiciens de son groupe, le bien nommé Electric Epic, nous invitent à voyager en direction de la mythique GUILLAUME PERRETcité de l’Atlantide. Les accompagne dans cette aventure un des maîtres actuels de la BD, Benjamin Flao, lequel va créer des œuvres en direct durant un « concert dessiné » qui s’annonce fascinant. Des interventions du vidéaste Cyril Raymond sont également prévues.

Qui a eu l’idée d’organiser une telle rencontre ?

C’est le festival d’Île-de-France car Benjamin Flao et moi nous ne nous connaissions pas. Coup de chance, nous avons constaté qu’il y avait un vrai feeling entre nous. J’aime beaucoup ses dessins, que l’on peut rapprocher de ceux d’Hugo Pratt.

(suite…)

Read Full Post »

Jacques Schwarz-BartInterview. Né en Guadeloupe, Parisien le temps de ses études, Jacques Schwarz-Bart s’est ensuite envolé pour les États-Unis pour devenir un musicien accompli. Installé à New York, ce saxophoniste a joué avec une foultitude d’artistes jazz et soul avant de concrétiser plusieurs projets autour du style gwoka de son île. Il présente ce soir à Paris le travail qu’il a effectué à partir de mélodies vaudou d’Haïti.

Quand avez-vous entendu pour la première fois de la musique vaudou ?

Je l’ai reçue dès ma naissance. Ma mère connaissait ce répertoire par cœur, elle en chantait des airs à la maison et elle possédait une belle collection de disques qui lui était consacrée. C’est une musique extraordinaire, riche en mélodies somptueuses dont le lyrisme est digne de celui de l’opéra. Je la considère comme un joyau. Il est regrettable qu’elle soit si peu connue.

(suite…)

Read Full Post »

Hadouk QuartetInterview. Formation très originale créée voilà 17 ans, le Hadouk Trio se métamorphose en quartette. Son jazz est unique, nourri qu’il est par une excellente connaissance des musiques orientales tout autant que par l’imagination débridée de ses membres fondateurs, Loy Ehrlich et Didier Malherbe. Ce dernier évoque pour nous l’évolution de son groupe, ainsi que son demi siècle d’expérimentations musicales.

Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser aux musiques extra-européennes ?

A la fin des années 1950, j’étudiais à la Sorbonne tout en étant saxophoniste dans les clubs de jazz. C’est un voyage en Inde, en 1962, qui a changé le cours de ma vie. J’y suis allé par intérêt pour la spiritualité de ce pays et j’y ai découvert un univers musical qui m’a passionné. Et cette passion pour les musiques d’ailleurs, orientales notamment, ne m’a jamais quitté, y compris lors de mon travail au sein de Gong dans les années 1970.

(suite…)

Read Full Post »

Baptiste Trotignon et Mark TurnerInterview. Le pianiste Baptiste Trotignon et le saxophoniste ténor Mark Turner forment un duo aérien qui fait se mélanger subtilement les traditions jazzistiques française et états-unienne au gré de leurs compositions respectives. Le premier nous en dit plus sur ce projet très abouti.

Que recherchez-vous à travers la forme duo ?

Par définition, le duo implique un dialogue direct avec un autre musicien, ce qui rend les échanges fluides et limpides. Il y a une fraîcheur d’écoute l’un envers l’autre et, comme il n’y a pas d’interférence d’un tiers, on jouit d’une grande liberté, il est possible de changer d’orientation à volonté. Ce qui est aussi très agréable, c’est que l’on peut jouer purement en acoustique, ce qui élimine pas mal de contraintes liées aux problèmes de sonorisation que l’on subit habituellement quand on est plus nombreux. C’est un travail artisanal en fait.

(suite…)

Read Full Post »

Francesco BearzattiInterview. Au sein de son Tinissima Quartet, ce saxophoniste italien réinterprète la musique de Thelonious Monk en glissant dans les compositions de ce dernier des accords puisés dans le répertoire rock, de AC/DC à Lou Reed en passant par Pink Floyd ! C’est aussi fou que jouissif, comme la musique du génial Monk en somme.

On est étonné de constater que la musique de Monk se prête si bien à votre exercice de collage…

Tout simplement parce que le point commun entre Monk et le rock, c’est le blues, lequel est à l’origine de ces deux univers.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Faire swinguer des œuvres de Brahms, Chopin, Fauré, Rachmaninov, Schubert, Tchaïkovski, Wagner et Holst, c’est ce que réussit le trio formé par le saxophoniste et flûtiste Lionel Belmondo, avec le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Laurent Robin. Ce faisant, il inscrit des œuvres de ces vénérables compositeurs du domaine classique dans le grand répertoire des standards jazz.

Comment est née cette idée d’adapter des œuvres classiques que vous appliquez depuis quelques années ?

En fait, il ne s’agit pas d’un concept auquel j’aurais réfléchi dans l’idée de présenter un projet original à tout prix. C’est un travail qui vient de très loin. J’ai toujours perçu lionel belmondodes similitudes entre les œuvres issues des univers classique et jazz – de toute façon, depuis mon enfance, je suis convaincu que la musique n’a pas de frontières. Cela fait une trentaine d’années que je m’assois quotidiennement au piano et que je joue des pièces classiques de toute forme. Une fois que j’ai discerné la mélodie et une ligne de basse d’un morceau, il ne reste plus qu’à lui trouver des couleurs nouvelles avec des musiciens qui veulent avancer dans la même direction que moi. Fondamentalement, ce qui me motive est de transmettre des émotions.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »