Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Télévision’

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Dead Still • I Know This Much Is True • Kalifat • Mrs. America • Never Have I Ever • The English Game • The Outsider • The Plot Against America • Unorthodox • Upload • ZeroZeroZero

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : After Life • Another Life • Brassic • Catch-22 • Cheat • Chernobyl • Delhi Crime • Die Neue Zeit • For All Mankind • Gentleman Jack • Hanna • Love, Death & Robots • Ramy • Servant • The Boys • The Loudest Voice • The Mandalorian • The Virtues • Watchmen • Wayne • Years and Years

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : A Very English Scandal • Altered Carbon • Black Earth Rising • Bodyguard • Castle Rock • Collateral • Condor • Homecoming • Ivalo • Kiri • McMafia • Mosaic • Mrs Wilson • Press • Sharp Objects • The ABC Murders • The Alienist • The Terror • Who Is America?

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Alias Grace • American Gods • American Vandal • Counterpart • Damnation • Decline and Fall • El Chapo • Fearless • Feud • Godless • Legion • Mindhunter • Philip K. Dick’s Electric Dreams • Sneaky Pete • Snowfall • Star Trek: Discovery • Suburra – La serie • Taboo • The Deuce • The End of the F***ing World • The Good Fight • The Handmaid’s Tale • The Marvelous Mrs. MaiselThe Punisher • The State • Urban Myths • Valkyrien

(suite…)

Read Full Post »

ORPHAN BLACK - TATIANA MASLANYDe 2013 à 2017, Tatiana Maslany a interprété plusieurs personnages de la série Orphan Black. Mélange de SF, de suspense, de drame et de comédie, c’est un divertissement très recommandable. Juste pour le plaisir et en hommage au grand talent de cette comédienne canadienne qui change avec aisance de look, de voix et de gestuelle, nous avons ici recensé ces personnages.

Attention spoilers !

(suite…)

Read Full Post »

atlanta-1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 11.22.63 • American Crime Story • Atlanta • Baron noir • Berlin Station • Billions • BrainDead • Crisis in Six Scenes • Luke Cage • Marcella • Midnattssol / Jour polaire • Outsiders • Preacher • Quarry • Roots • Springfloden • Stranger Things • The Crown • The Get Down • The Night Manager • The Night Of • The Shannara Chronicles • The Young Pope • Thirteen • Timeless • Undercover • Underground • Vinyl • Victoria • War and Peace • Westworld

(suite…)

Read Full Post »

Les meilleures séries télévisées diffusées depuis 1990 font chacune l’objet d’une présentation critique sur ce blog, sous la forme de textes courts. Ils sont réunis sur des pages donnant une vision d’ensemble sur ce qui a commencé à être produit à travers le monde au cours de telle ou telle année : de 1990 à 1999 ; de 2000 à 2005 ; en 2006 ; 2007 ; 2008 ; 2009 ; 2010 ; 2011 ; 2012 ; 2013 ; 2014 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019 ; 2020

Ci-dessous, les séries sélectionnées sont classées par ordre alphabétique.

Il suffit de cliquer sur un titre pour accéder à la page où figure le texte correspondant.

(suite…)

Read Full Post »

Poussin 3Interview. Dans chacun des numéros de la série Palettes, un tableau est démonté, fragmenté, dépigmenté ou radiographié, avant d’être reconstitué. Après trente minutes d’enquête palpitante, le commissaire Alain Jaubert finit par énoncer ses conclusions.

÷

Poussin 1Alain Jaubert utilise toutes les ressources de l’érudition et des techniques audiovisuelles afin de mieux comprendre comment à coups de couteau ou de pinceau, à mains nues parfois, un peintre a accompli son œuvre. Palettes sait rester simple malgré la richesse de ses moyens – en matière grise s’entend. Loin du pensum doctoral et soporifique, cette demi-heure didactique est lumineuse. Réussir à passionner son spectateur en analysant, paPoussin 2r exemple, telle ou telle œuvre classique et mystique peinte par un artiste méconnu est l’un des petits miracles de cette série diffusée par Arte.

Scientifique de formation, journaliste et amateur d’art, Alain Jaubert communique à travers Palettes sa fascination pour la peinture, digérant pour cela des centaines d’ouvrages spécialisés. Pertinence des images, sobriété du commentaire dit à merveille par le comédien Paul Cuvelier : le plaisir est ici communicatif.

(suite…)

Read Full Post »

Les Aventures de Tintin série dessin animéInterview. Les Schtroumpfs, Lucky Luke, Spirou, le Marsupilami… D’importantes bandes dessinées ont été adaptées avec plus ou moins de bonheur en série de dessins animés pour la télévision. Champion de la catégorie, celle qui a été consacrée à Tintin a ravi connaisseurs et néophytes.

÷

Lorsqu’en 1988, Stéphane Bernasconi entreprend d’adapter les aventures de Tintin en une série de dessins animés, le reporter a déjà fait l’objet de deux films de fiction décevants (Le Mystère de la Toison d’or en 1961, Les Oranges bleues en 1964), d’un long métrage animé (Le Lac aux requins en 1972) et d’une série télévisée belge dans les années 1960. Quatre ans plus tard, dont un et demi consacré à sa fabrication, cette production a été diffusée sur FR3 puis sur M6.

(suite…)

Read Full Post »

american crime 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 12 Monkeys • 1992 • American Crime • Better Call Saul • Capital • Dark Matter • Deutschland 83 • Fear the Walking Dead • Fortitude • Frikjent • Humans • Indian Summers • Jessica Jones • Jonathan Strange & Mr. Norrell • Kampen om tungtvannet • Mr. Robot • Narcos • Okkupert • Sense8 • Show Me a Hero • The Expanse • The Last Kingdom The Man in the High Castle Unforgotten UnREAL Wayward Pines Wolf Hall

(suite…)

Read Full Post »

true detective 3Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 3 x Manon • 1864 • Black Sails • Detectorists • Fargo • Gomorra – La serie • Happy Valley • Inside N°9 • Mozart in the Jungle • Olive Kitteridge • Outlander • Øyevitne • The 100 • The Game • The Honourable Woman • The Knick • The Leftovers • The Secrets • The Widower • True Detective • Turn • W1A

(suite…)

Read Full Post »

Master of sex 3Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Banshee • Broadchurch • Dates • House of Cards • In the Flesh • Masters of Sex • Orphan Black • Peaky Blinders • Ray Donovan • Rectify • Siberia • The Americans • The Bletchley Circle • The Fall • The Mill • The Politician’s Husband • Top of the Lake • Vikings • What Remains

(suite…)

Read Full Post »

Äkta människor 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : A Touch of Cloth • A Young Doctor’s Notebook • Äkta människor • Awake • Blackout • Call the Midwife • Copper • Derek • Good Cop • Hunted • Inside Men • Les Revenants • Line of Duty • Magic City • One Night • Parade’s End • Ripper Street • Secret State • The Fear • The Newsroom • The Paradise • Utopia

(suite…)

Read Full Post »

Game of Thrones 20Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Black Mirror • Boss • Bron/Broen • Game of Thrones • Hell on Wheels • Homeland • Luck • Mildred Pierce • Silk • Suits • The Borgias et Borgia • The Hour • The Killing • The Shadow Line • The Slap • Top Boy

(suite…)

Read Full Post »

the walking dead episode 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Boardwalk Empire • Borgen • Caprica • Carlos • Downton Abbey • Justified • Louie • Luther • Millenium • Rubicon • Sherlock • Spartacus • The Booth at the End • The Walking Dead • Treme

(suite…)

Read Full Post »

The Good Wife 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Being Human • Dollhouse • Kings • Les Petits meurtres d’Agatha Christie • Lie to Me • Misfits • Nurse Jackie • Occupation • Parks and Recreation • The Good Wife • White Collar 

(suite…)

Read Full Post »

Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Breaking Bad • Capadocia • Criminal Justice • Dead Set • Fringe • Generation Kill • House of Saddam • In Treatment • Legend of the Seeker • Leverage • Little Dorrit • Romanzo criminale • Sons of Anarchy • Survivors • True Blood

(suite…)

Read Full Post »

Mad Men 1Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Aliens in America • Chez Maupassant • Chuck • Damages • Forbrydelsen • Mad Men • The Tudors

(suite…)

Read Full Post »

Friday Night Lights 5Dossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : Big Love • Dexter • Friday Night Lights • Heroes • Jericho • Life on Mars • Studio 60 on the Sunset Strip

(suite…)

Read Full Post »

THE WIREDossier. L’engouement pour les séries télévisées est phénoménal. Il s’en lance tellement que beaucoup ne savent pas vers quelles productions se tourner. Le tour d’horizon que vous offre blogpasblog est destiné à vous orienter vers les meilleures d’entre elles en les regroupant selon leur acte de baptême. Chaque sélection prend la forme d’un work in progress. À suivre donc…

Sommaire : 24 • Band of Brothers • Battlestar Galactica • Carnivàle • Deadwood • Desperate Housewives • Extras • Firefly • House • Lost • Malcolm in the Middle • Prison Break • Rome • Six Feet Under • State of Play • The Corner • The L Word • The Office • The Shield • The Wire • Tipping the Velvet • Veronica Mars • Weeds

(suite…)

Read Full Post »

sopranos “Made In America”Dossier. Premier volet d’un vaste tour d’horizon des séries télévisées qui renouvellent le genre depuis plus de deux décennies. Le phénomène a commencé dans les années 1990…

Sommaire : Ally McBean • Dream On • ER • Fargo • Father Ted • Felicity • Freaks and Geeks • Harsh Realm • House of Cards • Les Années lycée • Mr Bean • My So-Called Life • NYPD Blue • Oz • Profit • Queer as Folk • Seinfeld • The Sopranos • The West Wing • Tous les garçons et les filles de leur âge • Twin Peaks

(suite…)

Read Full Post »

GOT CroatieDossier. Le monde entier se passionne avec raison pour la fameuse série télévisée de fantasy Game of Thrones. À l’occasion de la diffusion de la quatrième saison de cette superproduction – et en attendant les cinquième et sixième déjà en préparation ! -, voici un petit tour d’horizon des lieux où elle a été et continue d’être réalisée.

÷

Une géographie (pas complètement) imaginaire

Game of Thrones raconte depuis 2011 les combats que mènent différentes factions afin de devenir maître du Royaume des Sept Couronnes. Cette adaptation des romans de George R. R. Martin – réunis sous le titre générique Le Trône de fer – a pour théâtre des régions aux climats variés qui ressemblent aux nôtres. Schématiquement, l’action se déroule sur deux continents. À l’ouest, Westeros présente des similitudes avec l’Europe, du nord glacé au sud méditerranéen. À l’est, Essos comprend des montagnes, déserts et plaines tels que l’on peut en voir en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L’une des qualités de cette production est d’avoir opté pour des tournages dans des pays qui « ressemblent » à ceux des romans quand il s’agit de filmer des décors extérieurs. Des pays qui sont ravis de voir affluer les fans de GoT !

(suite…)

Read Full Post »

James GandolfiniTony Soprano trahi par son coeur… Il en avait donc vraiment un !

Merci à James Gandolfini (Westwood NJ, 1961 – Rome, 2013) pour nous avoir captivé de 1999 à 2007, tout au long de la subtile série « The Sopranos ». Nous avoir (presque) rendu sympathique un chef mafieux, il fallait le faire. Bravo l’artiste.

Read Full Post »

Le Chagrin et la Pitié - Générique Dossier. L’histoire est un genre auquel les Français sont traditionnellement attachés, nourris qu’ils sont des récits fondateurs de la nation. Depuis ses débuts, la télévision s’est fait l’écho de ces derniers, puis de leur remise en cause, tout en élargissant son propos au-delà des frontières du pays, principalement sous forme de films documentaires, aux côtés de fictions, de causeries ou de débats. Les premiers ont connu une évolution au même rythme que leur support. Parfois, pour des raisons économiques ou politiques, c’est au cinéma qu’ils ont d’abord été diffusés. Pour leur part, les historiens (des disciples de Lavisse aux tenants des Annales) ont progressivement changé leur rapport à un media jugé d’abord simplificateur. Au fil du temps, on les a vu venir faire soit la présentation de leurs travaux en plateau ou collaborer à l’élaboration de films documentaires. La présente saga couvre quatre décennies d’histoire  de l’histoire à la télévision française, de la fin des années 1950 au début des années 1990.

(suite…)

Read Full Post »

train dérailléCritique de film. Ils avaient une vingtaine d’années. À partir de 1940, ils s’engagèrent dans la Résistance contre l’Allemagne nazie et ses soutiens français. Cinquante ans après ils se souviennent.

÷

Qui ne s’est jamais posé cette question : « Pendant la guerre aurais-je été résistant ? » L’auteur du Refus dit être parti de cette réflexion d’ex-adolescent ayant mûri dans la période d’après-guerre, une trentaine d’années durant lesquelles on présenta la majorité des Français occupés comme des Résistants. Après cela, à partir du milieu des années 1970, la France est entrée dans une autocritique sévère et amère. Pierre-Oscar Lévy est l’un de ceux qui, cinquante ans après la fin du conflit, veulent repassionner le débat d’une manière positive en établissant un corpus de témoignages directs. Il donne la parole à de jeunes gens devenus vénérables qui, tous, ont refusé la défaite, plein « de révolte, de honte, de rage et d’accablement ». Son film suit l’évolution de la Résistance, faisant se succéder les récits d’une quarantaine de partisans.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Le sac de Nankin, perpétré par les armées japonaises en 1937, est l’un des crimes de guerre les plus sanglants du XXe siècle. Au nom de l’empereur raconte cet événement historique majeur et s’intéresse à ce qu’il en reste dans la mémoire nationale nippone.

÷

Nankin, 1937Installés depuis 1910 en Corée, les colons japonais créent en 1932 l’État fantoche du Mandchoukouo dans le nord de la Chine. En 1937, sous l’impulsion du gouvernement ultra nationaliste de Tokyo (devenu l’allié des fascistes italiens et nazis allemands), l’armée coloniale nippone entame véritablement sa conquête de la Chine. Elle prend Pékin et Shanghai, mais les si Chinois perdent du terrain, ils se défendent avec ardeur. Nankin (ou Nanjing), leur capitale, paye le prix fort pour cette résistance. Elle subit d’abord plusieurs jours de raids aériens intensifs, ce qui fait fuir les riches de la ville, lesquels laissent sur place les habitants les plus pauvres. Lorsque les Japonais investissent Nankin, ils se livrent à des massacres et des pillages. Les atrocités dureront plusieurs mois et causeront plus de 200 000 morts.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Les Anges noirs de l’utopie est une remarquable synthèse qui retrace les temps forts de la furieuse histoire des pirates européens.

÷

Un navire tourmenté par une tempête perce Piratel’écran. Dans un « sillage d’effroi et de ténèbres » s’approchent les fantômes de Barbe Noire et de Rackam le Rouge… Très vite, ce film plonge ses spectateurs au cœur d’une fabuleuse histoire que racontent l’écrivain Michel Le Bris et le réalisateur Michel Viotte. Excellemment écrit, le commentaire dit ce qu’il faut savoir, tandis que la réalisation fait rêver grâce à une iconographie qui concilie les nécessités de l’histoire et de l’esthétique, ainsi qu’à quelques extraits de fictions bien choisis et des prises de vue tournées dans des lieux fondés par ces criminels fascinants que furent les pirates.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Documentaire sans commentaires, Une Poste à La Courneuve tente de s’inscrire dans la lignée des films de Raymond Depardon. Entre télé-journalisme et cinéma, il réussit à montrer quelques bribes d’une réalité vécue par des millions de Français lâchés par le système.

÷

Les auteures d’Une Poste à La Courneuve ont voulu observer la vraie vie de banlieusards dont la ville fait régulièrement la une des journaux. Le choix de s’installer dans une poste s’est avéré être une bonne idée. Des deux côtés des guichets du bureau de La Courneuve-Ouest, une même tension anime clients et personnels. Ces derniers ne sont pas nombreux pour maîtriser le flot ininterrompu de détresse qui les submerge. Car dans ce bureau, on vient tous les jours pour savoir si le R.M.I., les allocations ou pensions sont bien arrivées sur son livret d’épargne.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. On reste ébahi devant cette œuvre magistrale qui nous dit tout ce qu’il faut savoir, ou presque, sur l’histoire de la Méditerranée. Rarement vue depuis sa première diffusion, cette série documentaire dirigée par Fernand Braudel (1902-1985) ressurgit comme un trésor archéologique sort de terre [article écrit à l’occasion d’une diffusion sur la chaîne Histoire].

÷

mediterannee-10La somme de connaissances réunie par le grand historien durant de longues années de recherche est révélée selon un plan rigoureux que respecte la réalisation, avec modestie et assurance. Pas une image, pas un mot ne sont de trop dans cette série. La synergie entre ces deux éléments est telle qu’il n’y a plus qu’à déguster une œuvre de haute culture détaillée en des termes compréhensibles par le plus grand nombre.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Un possédé, des fantômes, des hommes bioniques, un extraterrestre… Les surprenantes histoires racontées dans Les Documents interdits sont vraies puisqu’elles ont été filmées.

÷

 « Les images que vous allez voir ne vous montreront rien, ne vous apprendront rien et ne prouveront rien » avertit une voix off qui commente un montage d’images plutôt compliqué. On comprend finalement que l’homme filmé par des caméras de surveillance présenté dans un de ces « documents interdits » est un extraterrestre…

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Dans un joyeux désordre digne des films de John Cassavetes, un remarquable numéro de la série Cinéma de notre temps évoque les débuts de la carrière de ce cinéaste. C’est l’occasion de tenter de définir ce qui fait sa singularité.

÷

Le cinéma de John Cassavetes (1929-1989) ne ressemble à aucun autre, pas même à celui de ses contemporains de la Nouvelle Vague. Avant de devenir réalisateur, Cassavetes est d’abord comédien au cinéma et à la télévision où il goûte au plaisir de jouer en direct. Filmé par Hubert Knapp et André S. Labarthe pour un numéro exemplaire et bien trop court de Cinéma de notre temps, Cassavetes raconte comment avec Shadows (1958), il est passé à la réalisation sans grands moyens et grâce à la complicité de jeunes comédiens. Ce film est tourné en décors naturels au cours d’une succession d’improvisations que capte une caméra en mouvement permanent. Des caractéristiques que l’on retrouvera dix ans plus tard dans Faces et les films suivants.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film et interview. Ils ont entre dix et treize ans, sont plutôt de condition modeste et habitent en France en 1998. Ils disent au cinéaste Manuel Poirier comment ils voient le monde dans un film documentaire hors du commun. Description et entretien avec l’auteur ci-dessous.

÷

Le genre documenManuel Poiriertaire prend du galon et c’est tant mieux. Programmée à une heure de grande audience, la case Hors-série de France 3 accueille ce soir un film signé Manuel Poirier, auteur à succès de Western. « J’avais depuis longtemps envie de réaliser un film documentaire » déclare le cinéaste à Téléscope. Avantage de la notoriété, la chaîne lui a laissé carte blanche après quelques entretiens de principe : « Sans prétention aucune, je dirais que le fait que ce soit moi qui fasse le film est aussi important que le sujet que je traite. » Autrement dit, on est ici en présence d’un « vrai » film qui, s’il n’est pas de fiction, entend dire quelque chose de personnel : « Pour faire œuvre sociologique, on peut sans problème faire appel à des spécialistes. »

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Placé sous le signe de l’absurde, ce montage d’archives filmées des actualités est-allemandes raconte, sans commentaires, cinquante années d’existence d’un pays qui a aujourd’hui disparu.

÷

Vive notre R.D.A. restitue une part de ce qui a rythmé la vie quotidienne de ces Allemands soumis au régime socialiste. Tournés entre 1949 et 1989, les bulletins d’actualités cinématographiques, puis télévisés, sont regardés avec ironie par Thomas Hausner. Son montage chronologique traque les bêtises de Deutscher Fernsehfunkla propagande, sans toutefois en faire des tonnes. Les bulletins du Témoin oculaire (titre des infos) vantent les nouvelles valeurs et fustigent les Alliés occidentaux – des « touristes » à ne pas confondre avec les vaillants soldats soviétiques -, ou les trafiquants qui commettent des « crimes contre la collectivité ». Puis, on s’y moque de « la culture à Berlin Ouest » faite de rock’n’roll, de grosse bouffe, de défilés de pin-ups et autres dégoûtantes distractions, alors que la télévision locale montre des films russes promettant un « avenir radieux ». Il va de soi que les maîtres successifs du pays (Ulbricht, Honecker…) font l’objet de portraits obséquieux dans ces actualités et qu’on n’y parle évidemment pas de la répression policière intérieure.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de série. Avec Ardéchois cœur fidèle ou Les Dames de la côte, Le Comte de Monte-Cristo est une des plus belles réussites du genre feuilleton que présentaient les chaînes de la télévision française des années 1970.

÷

Que l’on ne cherche pas ici une relecture révolutionnaire de l’œuvre signée par Alexandre Dumas. Le réalisateur Denys de La Patellière n’est pas un foudre de la Nouvelle vague, tandis que le scénariste Jean Châtenet et le dialoguiste André Castelot ne sont pas des adeptes du Nouveau roman ou du théâtre brechtien. Tant mieux d’ailleurs, car leur propos est direct, franc du collier. C’est à un beau spectacle qu’ils nous convient. Exceptionnel, Jacques Weber interprète Edmond Dantès, le jeune ci-devant capitaine du Pharaon. Romantique en diable, il nous donne un innocent révolté par l’injustice qui se mue en un terrifiant vengeur masqué. Weber est comme il se doit entouré d’une ribambelle de ces fameux « seconds rôles » que l’on confiait alors à de grands comédiens (Henri Virlogeux, Roger Dumas, Jean-François Poron…). Une excellente distribution, des décors et costumes soignés, un récit captivant qui ne trahit pas le texte original… Que demander de plus ?

Michel Doussot

Le Comte de Monte-Cristo. Feuilleton réalisé par Denys de la Patellière (1979). Diffusé sur FR3 en quatre parties de 90 minutes, il a ensuite été redistribué en six épisodes de 55 minutes.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film et interviews. Résolument positifs, les réalisateurs de À nos profs bien-aimés ont choisi de soumettre à l’admiration des téléspectateurs sept professeurs en état de grâce. L’un d’eux, Jean-Louis Mathieu, évoque pour nous le passage de l’équipe de tournage dans sa classe, tandis que Christophe de Ponfilly, coauteur du film, expose sa méthode.

÷

On ne s’ennuie pas durant la petite heure d’étude animée par Marie-Françoise Desmeuzes et Christophe de Ponfilly, auteurs de À nos profs bien-aimés. Selon eux, Danielle Pedessaccertains professeurs sont dotés d’une exceptionnelle aura. Ce sont ceux dont on se souvient toute sa vie. Classiquement réalisé, le film alterne des séquences d’entretien d’enseignants et d’élèves avec des extraits de cours, scènes auxquelles s’ajoutent quelques vues pittoresques sur la vie extra-muros de leurs héros. À la recherche de temps forts et de mots touchants, ils livrent une série de vignettes joyeuses qui donneront envie à certains de retourner à l’école.

(suite…)

Read Full Post »

la loi du collègeCritique de film et interview. Constitué de six épisodes La Loi du collège est un feuilleton documentaire vif et passionnant qui raconte la vie quotidienne d’un établissement de la banlieue nord de Paris durant une année scolaire. L’angle choisi par la réalisatrice Mariana Otero a été d’observer comment enseignants, élèves et personnels administratifs tentent de se mettre d’accord sur une loi acceptée par tous.

÷

« Vous allez passer ici une année durant laquelle vous ne vous ennuierez pas ! » Le message, si ce n’est l’avertissement, est clair pour les professeurs qui écoutent le principal, monsieur Duattis. Pour nous, téléspectateurs, cette entrée en matière excite l’intérêt autant qu’elle surprend. Allons-nous assister à un combat entre des enseignants luttant pour leur survie face à des élèves sauvages et sanguinaires, drogués et voleurs ? Son talent a empêché la réalisatrice Mariana Otero de tomber dans la caricature. Son talent, mais aussi sa méthode.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Essai sur l’histoire du regard en Occident, le film Vie et mort de l’image pousse à la réflexion autant qu’il agace. Au cours de cette adaptation d’un livre qu’il a publié chez Gallimard, Debray le clerc se révolte contre la suprématie de l’image à l’heure du règne des écrans. Soupçon pour soupçon : le révolutionnaire serait-il devenu réactionnaire ?

÷

Dans Vie et mort de l’image, le propos de Régis Debray et du réalisateur Pierre Desfons n’est pas de rejoindre la cohorte des historiens de l’art, du cinéma et des médias. Leur film n’est pas un récit exhaustif des évolutions techniques et esthétiques de l’image : « Oubliez » ce que vous savez et ce que vous aimez, lance Debray depuis son bureau à la manière d’un Oncle Paul vidéosphérique. Et suivez-moi dans la grotte, à l’église, au musée et enfin à l’intérieur des écrans, pour voir comment l’image aux pouvoirs magiques est devenue « un moyen de plaisir et de distinction » puis « un simple moyen d’information et de vente. » Pour cette dernière raison : « Nous n’y croyons plus vraiment [aux images]. L’ère du soupçon est ouverte. » On peut s’interroger sur ce credo inventé par les intellectuels français qui ont tardivement découvert la télévision au cours des années 1980. Hommes de lettres par excellence, ils ne peuvent s’empêcher de voir dans l’avènement des médias audiovisuels l’écroulement de leur univers, la mort de la pensée. Pessimiste sur le fond, le constat prend ici la forme d’un film austère, au contenu verbal très dense.

(suite…)

Read Full Post »

mine_de_rien_1Interview. « Mine, mine, mine, mine de rien… » : chaque épisode de Mine de rien débute par cette joyeuse comptine que petits et grands mémorisent immédiatement. « Donner de bonnes habitudes de vie aux tout-petits » est le credo avancé par les créateurs de cette charmante série de dessins animés, parmi lesquels figure Catherine Dolto-Tolitch.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Albert Barillé a passionné plusieurs générations de jeunes téléspectateurs avec ses séries de dessins animés de vulgarisation scientifique intitulées Il était une fois… La dernière en date est consacrée aux découvreurs.

÷

Revendiquant fièrement son humanisme, Albert Barillé est l’un des derniers représentants d’une génération de créateurs audiovisuels pour qui l’essentiel est de combattre par tous les moyens l’inculture de ses concitoyens. Lui a définitivement choisi d’éclairer le chemin des petits Hommes à la lumière des sciences et du dessin animé réunis. « Un soir, un jeune livreur vient chez moi. Il me demande si je suis bien celui qui a créé la série Il était une fois… L’Homme. Je lui réponds oui et il me dit : « Vous avez changé ma vie car ce dessin animé m’a donné la passion des études. » Quand vous entendez cela, vous savez que vous n’avez pas crié dans le désert. » L’allure un rien vieille France, Albert Barillé aime à raconter ce type d’anecdote. Des témoignages d’estime qui font oublier les avanies d’une vie de créateur quasi-solitaire : « Je suis un artisan, présent à tous les stades de la production, de A à Z. Je ne fais rien d’autre. »

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film et interview. C’est l’histoire d’un microcosme, d’un petit groupe d’industriels, de mini-titans qui se sont déchiré durant les années 1980 pour obtenir une part du gâteau audiovisuel français. Plus habitués à entendre les sourds échos de la guérilla que mènent les starlettes du petit écran entre elles, les téléspectateurs découvrent d’étonnantes histoires secrètes grâce à ce document en béton. Ses auteurs, Marie-Ève Chamard et Philippe Kieffer, évoquent ici leur travail.

÷

Tous deux journalistes à Libération durant 10 ans, ces spécialistes des médias que sont Marie-Ève Chamard et Philippe Kieffer ont été aux premières loges pour assister au grand chambardement qu’a connu le paysage audiovisuel français à partir de l’élection de François Mitterrand. En 1992, ils ont publié La Télé, 10 ans d’histoires secrètes (Flammarion), un ouvrage de référence. Comment adapter ces 700 pages alertes, quoique riches en données techniques et macro-économiques, en trois heures de documentaire ? Grâce au réalisateur Maurice Dugowson et au monteur Fabrice Ferrari, la métamorphose de l’imposant pavé en un film accrocheur est réussie.

(suite…)

Read Full Post »

Reportage. Le procès de Maurice Papon aura presque duré une année scolaire. Une occasion pour les jeunes Bordelais de vivre en continu un moment historique avec ses imprévus. Notamment quand la télévision vient s’immiscer dans le travail, comme au collège Francisco-Goya.

(suite…)

Read Full Post »

Reportage. Dans une classe de 6e du collège Sonia-Delaunay de Paris (XIXe), on se pose la question : « Qui suis-je ? » Ce n’est pas le titre d’un jeu télévisé mais celui d’une émission Galilée qui détaille le thème fondamental de l’identité. L’un des dix-huit volets de la série Éducation civique, conçue selon des critères rigoureux.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. La collection Histoires d’actualités aborde les rivages de l’Inde et du Pakistan. Lourde de dangers pour le monde, la difficile coexistence de ces deux États est ici détaillée.

÷

L’entrée en matière de ce montage d’archives est majestueuse. En 1899 à Bénarès, des opérateurs britanniques tournent les toutes premières images filmées d’une contrée ô combien mythique. Elles sont suivies de celles L’INDE, LES TOURMENTS DU SIECLErecueillies trente ans plus tard par une équipe d’Albert Kahn. Fastes des Maharadjahs obsolètes, plans fixes de passants : que savait-on de l’Inde en ce début de siècle ? Pas grand chose. Le commentaire se charge de dresser un rapide et efficace exposé de la situation. Au début du XXe siècle, elle est sous domination anglaise et comprend une multitude d’hindous, ainsi qu’une forte minorité de musulmans, lesquels sont majoritaires dans certaines régions.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film. Depuis 1981, Christophe de Ponfilly retourne régulièrement en Afghanistan, pays en guerre dont « tout le monde se fout, ou presque. » C’est du moins ce qu’il affirme au début de Massoud l’Afghan, un drôle de film qu’il faut voir pour sa singularité.

÷

Massoud l’AfghanC’est un récit à la première personne auquel il se livre, en images et en mots. L’auteur ne cache pas son engagement « partisan ». Portrait d’un pur héros, son film réclame la confiance de ses spectateurs. Par exemple, si l’on en croit le réalisateur, Massoud le chef de guerre n’est pas un homme à la recherche du pouvoir politique. Selon l’auteur, il y aurait renoncé en 1992, lorsqu’il prit Kaboul avec ses moudjahidin – la référence à Guevara ou à Makhno vient à l’esprit. Pourtant, loin de jouer contre son sujet, cette fascination est communicative. Elle donne envie d’en savoir encore plus sur l’homme, ses compagnons et son combat – hier contre les Soviétiques, aujourd’hui face aux talibans.

(suite…)

Read Full Post »

Critique de film et interview. Pour la première fois, un film documentaire raconte l’histoire de l’Algérie depuis son indépendance, proclamée en 1962. L’historien Benjamin Stora évoque pour nous sa contribution à ce film.

÷

Une fois de plus, la collection Histoires d’actualité s’est penchée sur l’un de ces points chauds de la planète qui occupent le devant de la scène médiatique. Comme d’habitude, on se rend compte que l’on ignorait presque tout des fondements même d’un conflit désastreux. Le récit, signé de Jean-Michel Meurice, Fabienne Strouvé et l’historien Benjamin Stora, est découpé en deux parties : Les Années d’espoir (1962-1975) et Les Années de cendre (1975-1994). Il couvre trente ans durant lesquels les Algériens ont essayé de concrétiser les rêves nés pendant la guerre contre la France coloniale de bâtir une vraie nation. La méthode de la collection fait de nouveau merveille.

(suite…)

Read Full Post »

Veillées d’armes 1Critique de film. Veillées d’armes est un film qui se penche sur ces héros des temps modernes que sont les grands reporters. Marcel Ophuls, son auteur, en dit beaucoup sur leur travail, notamment sur celui des journalistes de télévision. C’est aussi un documentaire sur Sarajevo assiégée et un plaidoyer pour la cause bosniaque.

÷

« La première victime en temps de guerre est la vérité », cette phrase extraite d’un livre de Philip Knightley est la clé du film. Les observateurs censés être impartiaux que sont les journalistes ont pour mission de témoigner de ce qu’ils voient, mais aussi d’apporter à l’opinion publique une somme d’informations cachées permettant… Quoi au juste ? À cette question, Marcel Ophuls tente de répondre au cours de ses presque quatre heures de film. Parti à Sarajevo afin d’en découdre avec ces grands reporters qui se sont ridiculisés lors de la guerre du Golfe, l’auteur s’est retrouvé plongé au cœur d’une communauté concentrée dans l’hôtel Holiday Inn. A priori goguenard, il est pourtant frappé par le courage de certains de ces professionnels qui risquent gros en parcourant Sarajevo et ses environs caméra sur l’épaule ou carnet en main, le cinéaste leur rend un hommage vibrant.

(suite…)

Read Full Post »

Ardéchois cœur fidèleCritique de série. « ORTF et Technisonor présentent »… Cette annonce familière des téléspectateurs des années 1960 et 1970 évoque l’époque durant laquelle la télévision française produisait de grands feuilletons romanesques. Pièce maitresse du genre, Ardéchois cœur fidèle mérite d’être revu à plus d’un titre.

÷

Dans les années 1820, l’ancien capitaine de l’armée napoléonienne Toussaint Rouveyre est de retour en Ardèche. Rapidement, les manigances des partisans de la Restauration l’amènent à fuir son village. Parti à la recherche de son frère, qui s’est fait compagnon menuisier du Devoir (les Dévoirants), il découvre que ce dernier a été tué au cours d’un affrontement avec les membres d’une autre obédience, les compagnons du Devoir de Liberté (les Gavots). Pour retrouver l’assassin nommé Tourangeau Sans Quartier et se faire justice, Toussaint devient lui-même compagnon chez les Gavots et entame son tour de France. En ces temps où toute association d’ouvriers est suspecte aux yeux du pouvoir, sa quête s’annonce périlleuse. Il retrouve l’être haï, mais ses projets vont-ils pouvoir s’accomplir ?

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Magazine d’information hors norme Strip-tease est né en Belgique voilà neuf ans et vient d’entamer sa troisième saison sur France 3. Chaque mois il propose quatre reportages réalisés suivant ce précepte : « La banalité des uns titille la curiosité des autres. » Rencontre avec Marco Lamensch, un de ses créateurs – l’autre étant Jean Libon -, ainsi qu’avec le journaliste Pierre Carles, contributeur régulier de l’émission.

÷

Un patron arabe dévoué à sa tâche, un producteur de films porno tyrannique, un couple modeste qui court les supermarchés afin d’alimenter seStreap-tease - Courses en tetes deux grands congélateurs, un beau et jeune berger qui veut devenir mannequin « à tout prix »… Le miracle s’est de nouveau accompli : on vient de regarder pendant une heure un nouveau numéro de Strip-tease et on n’a pas vu le temps passer. Ces quatre histoires n’ont a priori l’air de rien : on est loin, très loin des grands sujets proposés par les magazines d’information traditionnels. Trop discrètement programmé par France 3, la version française de Strip-tease – qui comporte trois sujets français sur quatre – a pourtant acquis une grande réputation, malgré ou plutôt grâce à sa modestie.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. Jérôme-Cécil Auffret fait partie de la maison de production Boréales depuis sa création en 1987. Pour elle, il a signé quelques épisodes de la série Les Seigneurs des animaux, contes dans lesquels l’ethnologie et l’éthologie croisent l’art cinématographique.

÷

Il a notamment réalisé Le Pélican de Ramzan le Rouge : en Inde, sur le lac Manchar, les pêcheurs Mohanna ont pour « hobby » la capture d’oiseaux dont ils agrémentent leurs jardins. Comme dans tous les villages, la jalousie pointe son nez de fouine… À la découverte d’un site magnifique, d’un peuple inconnu et d’animaux étonnants, s’ajoute le plaisir de suivre un récit tantôt poignant, tantôt amusant, captivant toujours. Tels sont les atouts de ce film et de la collection en général.

(suite…)

Read Full Post »

Interview. En trois ans, Patrick Rotman est devenu l’une des figures familières du petit écran. Pour leur quatrième saison, Les Brûlures de l’Histoire changent de formule en se concentrant sur la lecture des images d’archives.

÷

PATRICK ROTMANDepuis 1993, les Brûlures de l’Histoire ont acquis une enviable renommée au delà du cercle des historiens. Durant la première saison, l’émission lancée par Patrick Rotman et Laure Adler est hebdomadaire (malgré leur propre souhait ; ils la voulaient mensuelle) et se partage entre montage d’archives et entretien avec un historien. À partir de la saison suivante, Rotman, seul, conçoit et présente des Brûlures enfin mensuelles. En réalisant une émission sur les vœux télévisés des présidents français, Patrick Rotman a eu un « déclic » : décidément, l’analyse des images est indissociable de la réflexion sur les faits historiques. Le présentateur, concepteur et monteur des Brûlures a décidé d’accentuer cet objectif, présent depuis le début du magazine.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »